Le Festival des tulipes se déroule en ligne [VIDÉO]

L’édition 2020 du festival canadien des tulipes (FCT) se déroule en ligne présentement. Plusieurs activités sont accessibles sur le site Internet du festival, qui se prolonge jusqu’au 18 mai.

Concerts numériques, expositions interactives sur le web, boutique en ligne: coronavirus oblige, les organisateurs ont préféré encourager la participation virtuelle du public. Et l’appréciation à distance des milliers de fleurs plantées à Ottawa pour célébrer le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas.

Le parc des commissaires et le lac Dows, où se tiennent traditionnellement de FCT, ne sont pas fermés au public, mais il n’y a ni guide touristique, ni bénévoles pour accueillir le public, ni spectacle pour attirer les visiteurs.

Il faut se rendre sur la page d’accueil du festival pour découvrir ses concerts et expositions, ou pour pouvoir faire la visite virtuelle du jardin du patrimoine, le temps d’un parcours vidéo à 360 degrés (à découvrir dès que Mère Nature aura permis de faire fleurir quelques lits de tulipes, prévient le festival, qui se contente pour l’instant de photos d’archives).

Expositions et concerts

On trouve sur le portail du FCT plusieurs expos à saveur historique, comme Projet ’44 et Villes de libération et leurs héros. Ces explorations photographiques des percées militaires ayant permis la libération des Pays-Bas durant la Seconde Guerre mondiale sont richement cartographiées. Elles témoignent aussi de l’amitié canado-hollandaise. 

Le public peut aussi profiter de concerts quotidiens, alors que les artistes de la région censés jouer in situ ont été invités à offrir des prestations en ligne. 

Ainsi, la série Musique & tulipes présentera chaque jour des concerts sur TulipTV, la chaîne YouTube du FCT, ainsi que sur la chaîne RogersTV câble 22.

Chaque jour, la plate-forme ajoute du contenu vidéo, dont des Chansons de la libération des Pays-Bas.  TulipTV diffuse aussi des dessins animés de contes néerlandais regroupés sous le nom de TulipToons, dans une série réalisée «par des professionnels du théâtre de la région».

Boutique en ligne

Une boutique en ligne permet d’acheter des  bulbes ainsi que divers souvenirs décorés motifs floraux, ou à l’effigie du festival.

Cette année, on a mis à l’honneur la Rembrandt, variété bicolore à la source de la «tulipomanie» qui a saisi l’Europe au 17e siècle, lit-on.

Sur ses réseaux sociaux, le FCT organise des concours, avec des prix à la clef.

Tulipes de remerciement

Le Festival canadien des tulipes annonce par ailleurs qu’il livrera des Tulipes aux hôpitaux, aux établissements de soins de longue durée et aux commerces de détail de la grande région d’Ottawa, en guise de «remerciement», pendant toute la  durée de l’événement.

Mercredi 13 mai, la Commission de la capitale nationale (CCN), qui agit  à titre de «jardinière» de l’événement, a offert un cadeau floral au campus Civic de l’Hôpital d’Ottawa – là où SAR naquit la Princesse Margriet, après que la famille royale des Pays-Bas eût trouvé refuge au Canada en 1943.

Le FCT se veut «une célébration du cadeau des tulipes et du rôle du Canada dans la libération des Pays-Bas pendant la Deuxième Guerre mondiale».