Le corps articulé

Tête, épaules, genoux, orteils ! Anatomie 101 des arts...

Pirate à Cœur ouvert

Sorti en juin dernier, En cas de tempête, ce jardin sera fermé est un exutoire dans lequel Béatrice Martin, alias Cœur de Pirate, tourne la page sur ses chagrins des dernières années. Il y a eu le dévoilement de son orientation sexuelle, pour lequel elle a essuyé nombre de commentaires négatifs. Une rupture. Une tournée longue et éprouvante. Un syndrome de la page blanche. Et un peu trop de vin. Les 18 (en supplémentaire) et 19 octobre (à guichets fermés), à la salle Odyssée, Cœur de pirate présente son album le plus récent, écrit en toute fragilité et avec la fine plume qu’on lui connaît. [CM]

Béatrice Martin, alias Cœur de Pirate

***

Donner son corps

Fidèle à son patronyme, La Nouvelle Scène nous offrira quelques créations en exclusivité : Mon corps livré pour vous, de Caroline Yergeau et Pierre Antoine Lafon Simard, dont l’idée initiale s’inspirait du théâtre documentaire autour du monde des escortes. Le résultat final est devenu tout autre, semble-t-il. On a hâte de découvrir cette pièce programmée du 3 au 6 octobre. [MC]

***

Faire corps avec Léo Ferré

Cette production conçue en 2016 réunit une dizaine d’artistes de la chanson et de la danse contemporaine pour célébrer le centième anniversaire de naissance de Léo Ferré. Porté par les voix de Bïa, d’Alexandre Désilets et de Catherine Major, le répertoire de Léo Ferré résonne et se retrouve incarné par six danseurs sur des chorégraphies d’Hélène Blackburn, d’Emmanuel Jouthe, d’Anne Plamondon, de David Rancourt, d’Alexandre Carlos et de Pierre-Paul Savoie. À voir le 6 novembre à la salle Odyssée. [CM]

***

De chair et de sang

Malheureusement, on ne verra pas SLAV ou Kanata de sitôt, mais Robert Lepage revient du 3 au 6 octobre au Centre national des arts grâce à Quills, de Doug Wright ; l’histoire imaginée du Marquis de Sade, aux derniers jours de sa vie, alors qu’il est détenu à la prison de Charenton. La thématique de la pièce tombe fort à propos : censure et liberté d’expression sont mises à rude épreuve dans ce spectacle qui questionne la responsabilité de l’artiste face aux répercussions de son œuvre. [MC]

Robert Lepage dans «Quills»

***

Tissus cicatriciels

Tom Wilson est né et a grandi dans un quartier humble d’Hamilton, au milieu de vétérans de la Seconde Guerre mondiale, d’ouvriers, et des secrets gardés par ses parents, Bunny et George. Dans Beautiful Scars, prestation de littérature et de musique, l’auteur et chanteur revisite – sous son autre nom de scène, Lee Harvey Osmond – sa quête d’identité et son histoire de famille. Il sera accompagné sur scène de l’Ottavienne Lynn Miles, qui présentera ses nouveautés jumelées à l’Orchestre du CNA. [CM]

Lee Harvey Osmond

***

Amnésie

Robert Zemeckis, le réalisateur de Forrest Gump et Retour vers le futur revient sur grand écran avec Bienvenue à Marwen, l’histoire vraie de Mark Hogancamp (Steve Carell), un ancien Marine victime d’une amnésie après avoir été agressé dans un bar, en 2000 (sortie prévue : fin novembre ou décembre). [MC]