Le Cinéma 9 de Gatineau fermera ses portes indéfiniment après les projections de jeudi soir.
Le Cinéma 9 de Gatineau fermera ses portes indéfiniment après les projections de jeudi soir.

Le Cinéma 9 de Gatineau cessera ses projections dès vendredi

C’était prévisible selon plusieurs et inévitable selon d’autres. Le Cinéma 9 de Gatineau fermera ses portes indéfiniment après les séances de jeudi soir.

« Nous n’avons pas le choix de cesser nos projections en raison des pertes que nous encaissons depuis le début de la pandémie, de confier au Droit Didier Farré, propriétaire du complexe gatinois. Nos gouvernements ont été obligés d’imposer des limites de fréquentation par salle, ce qui ne nous permet tout simplement pas de rencontrer nos obligations financières. »

Depuis le début du déconfinement au Québec, les salles de cinéma ont été autorisées à rouvrir, mais en accueillant un maximum de 50 personnes par séances, y compris le personnel. Cette contrainte liée à une absence d’aide gouvernementale a conduit à la situation que vit actuellement le Cinéma 9.

« Nous avons attendu l’aide qui aurait pu nous éviter cette fermeture, mais celle-ci n’est pas arrivée et nous laisse peu d’espoir de nous parvenir prochainement, ajoute M. Farré. De nombreuses salles de cinéma sont dans la même situation que nous, et elles subiront les effets de cette pandémie. »

Le Cinéma 9 compte 45 employés. Depuis la réouverture, un minimum de cinq employés étaient sur le plancher afin d’assurer le nettoyage et la bonne marche des opérations.

Aucune date de réouverture n’a été avancée.

« On espère revenir en automne ou au début décembre, affirme M. Farré. Mais rien n’est certain dans ce contexte. Si on n’obtient pas une aide ou un assouplissement des restrictions, on ne peut rien anticiper. »


« Nous n’avons pas le choix de cesser nos projections en raison des pertes que nous encaissons depuis le début de la pandémie. »
Didier Farré, propriétaire du Cinéma 9

En Ontario

En Ontario, les règles sont encore plus sévères qu’au Québec, ce qui n’encourage pas les gros joueurs de l’industrie à rallumer leurs projecteurs. 

Dans cette province, on limite les visiteurs à 50 personnes par complexe et non par séance, comme c’est le cas au Québec. C’est donc dire que des complexes de 16 salles ne peuvent accueillir que 50 personnes à la fois. La décision de Cineplex de demeurer fermer en Ontario est facile à comprendre dans ce contexte.