Grâce à une entente avec Festival International du Film sur l’Art (FIFA), le Théâtre français du Centre national des Arts (CNA) diffusera gratuitement deux documentaires en ligne, dans les prochaines semaines.
Grâce à une entente avec Festival International du Film sur l’Art (FIFA), le Théâtre français du Centre national des Arts (CNA) diffusera gratuitement deux documentaires en ligne, dans les prochaines semaines.

Le Centre national des arts s’associe au FIFA pour offrir deux films

Grâce à une entente avec Festival International du Film sur l’Art (FIFA), le Théâtre français du Centre national des Arts (CNA) diffusera gratuitement deux documentaires en ligne, dans les prochaines semaines.

Ces deux longs métrages, L’océan électro et Les ballets de ci de là, s’inscrivent dans l’esprit de la saison 2019-2020 du Théâtre français.

Leur projection en salle devait avoir lieu en marge des spectacles Dans le bleu, que proposait Magali Lemèle, et Requiem pour L., où se téléscopaient le Requiem de Mozart et la danse africaine, dans une mise en scène signée Alain Platel. 

Ces spectacles n’ont pu être présentés au CNA à cause des mesures de confinement, a rappelé lundi le centre de diffusion d’Ottawa. 

Le premier long-métrage traite d’une une «rencontre inattendue» entre la musique électro et l’industrie de la pêche; Il a été réalisé par Philippe Orreindy. Le public du Théâtre français du CNA y aura accès gratuitement du 7 au 14 mai. 

On y fait la rencontre du compositeur de musique électro breton Romain Delahaye, baptisé Molécule. Pour nourrir la création d’un album, le musicien s’embarque sur un chalutier, le temps d’un voyage de cinq semaines en haute mer, pendant que les 59 membres de l’équipage tentent de pêcher un maximum de poissons.

Le second film, signé Alain Platel, et présenté comme un documentaire impressionniste sur les danseurs de la compagnie de ballet C de la B, sera diffusé du 4 au 11 juin. Les deux films sont présentés en français.

Le succès en ligne de la 38e édition du FIFA a permis de concrétiser cette collaboration virtuelle, indique le CNA par voie de communiqué.

Pour bénéficier de la gratuité, il suffit d’être abonné à l’infolettre du Théâtre français du CNA. Les futures éditions de cette infolettre donneront de plus amples détails sur les films, l’adresse de visionnement et d’éventuels codes, explique Camylle Gauthier-Trépanier, de l’équipe des relations avec les médias du CNA. 

On y trouvera  aussi du contenu inédit, dont un entretien avec Magali Lemèle, poursuit-elle.

Renseignements: CNA et FIFA