Des cypripèdes jaunes (aquarelle et gouache) par l'artiste Ann-Love, de King, en Ontario

L’art de la Flore au Musée de la nature

Le Musée canadien de la nature consacre sa nouvelle exposition à l’art botanique.

L’art de la Flore, qui réunit 48 peintures et dessins de plantes indigènes du Canada, affiche ses pistils délicats et ses pétales gracieux jusqu’au 14 octobre. Les œuvres, contemporaines, ont été prêtées par l’American Society of Botanical Artists.

Lors de la Journée internationale de la diversité biologique, le 22 mai, le musée dévoilera un diaporama de 900 œuvres d’art botanique, grâce à une collaboration avec 23 pays participants à cette exposition. Quatre autres villes canadiennes participent à cette exposition mondiale morcelée.

« La collaboration avec 24 autres pays à cet évènement mondial est une œuvre pionnière pour nous tous. Grâce à ce projet, nous espérons attirer l’attention sur l’importance que revêtent la diversité de nos plantes indigènes et leur conservation, ainsi que sur la renaissance de l’art botanique contemporain », explique la présidente de l’exposition, Kerri Weller, qui est professeure d’art botanique à Ottawa.

Les plantes sont regroupées en fonction de leur origine géographique, au côté de leurs noms latins et vernaculaires. Six œuvres représentent des orchidées.

Plusieurs activités accompagneront L’art de la flore, dont une causerie sur le thème de l’art botanique, prévue le 4 octobre. L’art botanique se plie à une rigueur et une exactitude scientifiques, en plus de rechercher l’expression artistique à la représentation des plantes et végétaux. La peinture florale, elle, n’est pas considérée comme de l’art botanique.

Renseignements : nature.ca