Larry Tremblay vient de sortir le livre L’oeil soldat, après avoir planché sur le livret de l’opéra tiré du roman L’orangeraie, dont une traduction en ukrainien sera bientôt disponible. Une nouvelle pièce, Marco bleu, lui permet de rejoindre le jeune public, tandis qu’une bande dessinée s’appuyant sur la pièce Le garçon au visage disparu est en cours d’élaboration, grâce à l’illustrateur belge Pierre Lecrenier.
Larry Tremblay vient de sortir le livre L’oeil soldat, après avoir planché sur le livret de l’opéra tiré du roman L’orangeraie, dont une traduction en ukrainien sera bientôt disponible. Une nouvelle pièce, Marco bleu, lui permet de rejoindre le jeune public, tandis qu’une bande dessinée s’appuyant sur la pièce Le garçon au visage disparu est en cours d’élaboration, grâce à l’illustrateur belge Pierre Lecrenier.

Larry Tremblay, l’homme qui jongle avec les projets

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
« Je me sens comme un enfant. J’ai plein de projets en cours », laisse échapper Larry Tremblay, vers la fin de l’entrevue. À peine revenu d’un séjour prolongé en Europe, l’auteur originaire de Chicoutimi projette l’image d’un jongleur pour qui le bonheur serait proportionnel au nombre de boules qu’il arrive à faire tourner entre ciel et terre.