Des années 1950 jusqu'aux années 1980, Rolly Hammond a fait de tout dans le monde du spectacle. Il a côtoyé des grands noms et a marqué l'imaginaire de milliers d'enfants.

La voix francophone de Donald Duck s'est éteinte

Ex-producteur délégué du Festival des montgolfières de Gatineau (FMG) et voix francophone du célèbre personnage Donald Duck pendant plus de 20 ans, le Gatinois Rolly Hammond a rendu l'âme.
Le directeur des communications de la Ville de Gatineau et ex-directeur du FMG, Jean Boileau, a rendu hommage à son ami, lundi après-midi, sur les réseaux sociaux.
«Gatineau perd un momument du showbiz, a indiqué M. Boileau. Ses contacts et son expérience issues des années de cabaret, de spectacles à LA et la SuperEx ont permis de donner l'élan et l'essor du festival que l'on connait »
Rolly Hammond avait été approché par Jean Boileau à l'aube de la deuxième année du FMG, avait raconté le défunt en juin 2013 à notre chroniqueur Denis Gratton. Après avoir apporté de nombreuses modifications sur le plan technique, ce sont les contacts de Rolly Hammond - dont un certain René Angélil - qui ont permis d'accueillir, au fil des années, de grands noms du spectacle comme Céline Dion, Ginette Reno, Gilles Vigneault, Robert Charlebois et Claude Dubois.
Né à Hull, Rolly Hammond a grandi dans la Basse-Ville d'Ottawa.
Des années 1950 aux années 1980, il a oeuvré dans le show business, tant au Québec qu'aux États-Unis. C'est à cette époque qu'il a pu côtoyer de grandes vedettes comme Bob Hope, Olivier Guimond, Johnny Cash et Ray Charles, pour ne nommer que ceux-ci.
En 2013, le FMG avait accordé le Prix Jean Boileau à Rolly Hammond pour souligner sa grande contribution au développement du festival.