Le directeur général de La Nouvelle Scène (LNS), Marc-André Boyes-Manseau

La Nouvelle Scène perd son directeur général

Le directeur général de La Nouvelle Scène (LNS), Marc-André Boyes-Manseau, quittera son poste le 10 avril 2018, soit quelques mois seulement après son arrivée.

Le gestionnaire, qui était officiellement en poste depuis le 15 janvier dernier, cède « pour des raisons personnelles » les rênes du centre de création théâtrale d’Ottawa, a indiqué mercredi le conseil d’administration de LNS.

« Ce fut un grand plaisir de travailler avec l’équipe interne et les [...] compagnies fondatrices et résidentes, a indiqué M. Boyes-Manseau par voie de communiqué. J’ai été sincèrement touché et enrichi de leur partage, de leur générosité, de leur écoute et du travail exceptionnel qu’ils font pour animer et faire vibrer ce lieu. »

Les quatre compagnies résidentes — les théâtres du Trillium, de la Vieille 17, Vox et la Catapulte — précisent qu’elles ont mis en place « une nouvelle structure opérationnelle intérimaire qui assurera la bonne marche du lieu », en attendant de lui trouver un remplaçant.

Ladite « structure intérimaire » prendra la forme d’un comité au sein duquel chacune des compagnies déléguera un représentant. Ce comité sera dirigé par l’actuel directeur administratif et codirecteur général du Théâtre du Trillium, Benoit Roy.

« Nous regrettons le départ de Marc-André. Avec ses connaissances et son expertise du domaine théâtral, Marc-André a contribué à la réflexion sur la structure optimale pour assurer l’épanouissement et la viabilité de l’organisme », a affirmé le président du c.a. de LNS, Jean Lalande.

Le départ de M. Manseau n’entraînera pas de conséquence sur l’offre théâtrale de la présente saison, soutient LNS, qui « poursuit avec enthousiasme sa programmation artistique 2017-2018 et travaille au dévoilement à venir de sa saison 2018-2019. »

Avant de prendre la direction de LNS, M. Manseau était directeur administratif du Presentation House Theatre à Vancouver-Nord. Il a succédé à Anne-Marie White, qui a occupé la double fonction de directrice générale et artistique du théâtre pendant deux ans.