Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les visuels de saison de la MAL sont une création de Simon Guibord.
Les visuels de saison de la MAL sont une création de Simon Guibord.

La Maison des arts littéraires à la reconquête du territoire

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La Maison des arts littéraires (MAL) a dévoilé mardi 20 avril  la liste des activités qui se tiendront à Gatineau dans le cadre de sa saison 2021.

En ces heures de confinement où «les arts vivants et les arts littéraires sont plus que jamais nécessaires», la MAL s’engage à aller «à la rencontre du public » sur l’ensemble du territoire gatinois. 

Au fil de cette saison 2021, la MAL – une vitrine de diffusion chapeautée par la Corporation du SLO (Salon du livre de l’Outaouais) – a prévu huit activités, dont  un spectacle de poésie féministe, un cabaret littéraire à saveur LGBTQ+, une journée de poésie consacrée aux voix émergentes de la région, ainsi qu’une «célébration d’une grande plume de la littérature québécoise». 

Cette «saison 2021 met de l’avant des paroles engagées et engageantes», tout en poursuivant «l’élan amorcé» au printemps dernier avec L’araignée du soir spécial lutte» (une soirée virtuelle de récits thématiquement reliés, et à présent disponible en format balado sur le site web du SLO), souligne fièrement l’équipe de la MAL, qui a dévoilé sa programmation lors d'un événement tenu en Facebook live.

Les festivités s’amorceront ce printemps avec le spectacle Fol ouvrage (torcher des paillettes!), que Queen Ka et Amélie Prévost présenteront au Cabaret La Basoche, samedi 8 mai à 19 h. Ce spectacle «festif et réflexif» explorant des thèmes «résolument féministes» est proposé en «formule mixte», à la fois en présentiel (20$) et en retransmission virtuelle (15$). 

Tous les événements programmés sont d’ailleurs prévus dans ce même format hybride; ils seront toutefois reportés si les futures conditions sanitaires l’exigent, précise la MAL.

La directrice générale du Salon du livre de l'Outaouais, Mélanie Rivet

Prenant part à la «Journée du poème à porter» (initiative impulsée par l’organisme La Poésie partout), la MAL investira le Quai des Légendes (le long de la promenade Jacques-Cartier) samedi 29 mai, de 16 h à 19 h, pour y présenter les travaux des Frivoles, de SlamOutaouais et de Donneurs de mots, trois collectifs de la région ayant «à cœur la démocratisation de la littérature».

L’activité, gratuite, se poursuivra – si la situation sanitaire le permet – à la microbrasserie À La Dérive, où est prévu une soirée à «micro-ouvert» (réservation nécessaire).

Cabaret de la Fierté

Les activités se poursuivront durant l’été dans les jardins du Musée de l’Auberge Symmes, avec une nouvelle édition du Cabaret des variétés littéraires organisée le samedi 21 août à 19 h (contribution solidaire). Août étant le mois de la Fierté gaie, ce Cabaret se mettra au diapason, en compagnie de Marie Darsigny, Daniel Groleau Landry et Lionel Lehouillier, entre autres. Les discussions seront animées par Julien Morissette de Transistor Média; Tenaga s’occupera de l’accompagnement musical.

Jocelyne Saucier

Direction Buckingham, à l’automne: l’auteure Jocelyne Saucier (Il pleuvait des oiseaux) répondra aux questions de Jhade Montpetit (Les Malins), à l’occasion d’un «entretien-spectacle» réalisé en direct depuis le Carrefour culturel ESTacade, jeudi 21 octobre, à 19 h 30. Des comédien.ne.s de la région en profiteront pour lire des extraits de son oeuvre ; la diffusion d’extraits cinématographiques est aussi prévue.

Tout au long de novembre 2021, la Maison Fairview accueillera un auteur français, pour la troisième édition de la Fantastique résidence, organisée cette année sous le thème du réalisme magique. L’événement trouvera son point culminant le 20 novembre à 20 h lors de la «nuit du réalisme magique», à laquelle le grand public est invité (20$). 

Toujours en novembre, la MAL prévoit une soirée cinéma et littérature. Celle-ci, organisée en collaboration avec le ciné-club Ciné-Jonction, aura lieu le 16 novembre à 19 h 30, au Centre d’exposition L’Imagier (10$).

La Maison des arts littéraires est par ailleurs en train de mettre les touches finales à un club de lecture qu’elle proposera à ses abonnés. L’abonnement 2021-2022 est déjà accessible en ligne (60$; 50$ en pré-vente, d’ici le 4 mai).

Festival de la radio numérique

Rappelons que la MAL est aussi partenaire du Festival de la radio numérique, dans le cadre duquel seront présentées plusieurs activités, ce vendredi 23 avril: à 20h, Véronique Grenier propose une performance virtuelle autour de son livre Hiroshimoi (éditions De Ta Mère), épaulée par la chanteuse KROY; à 21h, Natasha Kanapé Fontaine, venue parler de sa rencontre littéraire et politique avec le romancier québéco-américain Deni Ellis Béchard, rencontre que la poétesse innue a abordée dans Kuei, je te salue (Écosociété).

D’autres activités seront dévoilées «au fil des prochaines semaines», précise MAL, dont les initiatives s’inscrivent en complément du Salon du livre. 

La jeune vitrine s'est tout récemment dotée de ses propres comptes sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram).

* * *

Renseignements et abonnements: MAL ;  Facebook