La fraîcheur et la sagesse à 16 ans

Mia Kelly vient de finir son secondaire 5, et déjà elle a plus d’une dizaine de chansons à son actif, dont un EP, «Cardboard Box», lancé récemment. Fille d’une mère anglophone et d’un père francophone, elle habite Hull, face à la rivière des Outaouais, son terrain de jeu depuis sa naissance: c’est là que l’équipe de la Fabrique culturelle a eu le plaisir de la rencontrer par une chaude journée d’été.

Sa première chanson, First of June, écrite à l’âge de 14 ans, démontrait une profondeur hors du commun dans un texte parlant du suicide d’une adolescente. Depuis, elle livre des textes et des compositions musicales d’une maturité étonnante. De plus, cette toute jeune artiste possède déjà une présence et une aisance sur scène qu’envieraient les plus chevronnés. On découvre aussi en la rencontrant une personne spontanée, passionnée, pleine de compassion, qui sait ce qu’elle veut, et qui veut explorer la vie pleinement.

On pourra la voir un peu partout dans la région de Gatineau et d’Ottawa cet été, notamment au RBC Bluesfest (Ottawa) et à Propulsion Scène (Gatineau).

Site internet: https://www.miakellymusic.com/

On peut voir la capsule complète ici.