Maxyme Bouchard ­

La fin de l’aventure pour Maxyme Bouchard à The Voice en france  

Le parcours de la Bromontoise Maxyme Bouchard à l’émission The Voice en France a pris fin samedi. Membre de l’équipe de Lara Fabian, la chanteuse de 17 ans n’a pas été retenue à l’issue de sa performance aux Battles.

Maxyme affrontait Gustine sur la populaire pièce Symphony de Clean Bandit. C’est finalement la Française de 32 ans, qui est aussi harpiste, qui a remporté ce combat vocal, recueillant la faveur de Lara Fabian et les éloges d’un autre coach, Marc Lavoine.

Après l’audition à l’aveugle, en novembre dernier, la jeune fille était retournée en France en décembre, puis durant trois semaines en janvier pour les répétitions, les entrevues et le tournage de cet épisode des Battles.

Avec le recul, elle affirme que sa prestation avec Gustine était « plus un duo qu’un duel ». Bien que les répétitions aient été ponctuées de moments difficiles, admet-elle, le numéro devant les juges et le public s’est bien passé. « Mais j’étais un peu stressée vocalement, car Symphony est une chanson exigeante ! »

Sereine, Maxyme considère que son passage à The Voice est l’une des plus belles expériences qu’elle a vécues à ce jour. « J’y ai rencontré des gens extraordinaires et hyper talentueux. Et puis, ça m’a permis de voyager. »

Et Lara Fabian, elle était comment ? « Elle a été une bonne coach, très sincère et très exigeante aussi. Mais j’aimais ça ! »

Comme le veut la coutume à The Voice, Maxyme devait retourner de l’autre côté de l’Atlantique pour prendre part à la grande finale de l’émission en compagnie de tous les participants. La pandémie de COVID-19 pourrait malheureusement changer les plans, fait-elle remarquer. « Avec tout ce qui se passe, je ne suis plus certaine de pouvoir m’y rendre ! »

Depuis son retour au bercail, Maxyme a repris sa vie d’adolescente, partagée entre ses études secondaires et la musique. Elle remarque toutefois que sa présence à l’émission a eu un impact sur les réseaux sociaux, notamment sur son compte Instagram, qui a gagné en abonnés.

Chose certaine, son rêve de devenir chanteuse internationale demeure bien vivant. En attendant, elle poursuit ses cours de chant, présente des spectacles régulièrement, crée ses propres compositions et lance quelques pièces de temps à autre sur la Toile, d’ici la parution, un jour, de son premier album.