La COVID-19 n’est pas venue à bout de l’inspiration des fans de <em>La guerre des étoiles</em>, comme en témoigne cette murale représentant Bébé Yoda masqué au Guatemala.
La COVID-19 n’est pas venue à bout de l’inspiration des fans de <em>La guerre des étoiles</em>, comme en témoigne cette murale représentant Bébé Yoda masqué au Guatemala.

Journée Star Wars : Que le 4 mai soit avec vous...

Ce lundi offrira une occasion de fêter aux nombreux fans de La guerre des étoiles. Ce sera la Journée Star Wars. C’est le temps de sortir vos sabres laser, de vérifier si la Force vibre fort en vous et de coiffer vos cheveux trop longs (confinement oblige...) en deux chignons aux allures de brioches. Mais pourquoi fêtons-nous Star Wars le 4 mai? À cause d’un jeu de mots… Rien que ça. Et pourquoi pas?

«May the Force be with you». La phrase (qu’on traduit par «Que la Force soit avec toi») n’a pas tardé à devenir culte parmi les admirateurs de la franchise créée par George Lucas. «May the fourth», comme la date du 4 mai sur le calendrier, a donné un prétexte aux fanatiques de Luke Skywalker, de Han Solo, de la princesse Leia et de Chewbacca de s’en donner à cœur joie.

Entre Darth Vader, les Ewoks et Yoda, on doit étrangement à l’ex-première ministre britannique, Margaret Thatcher (la dame de fer en personne) un peu de crédit pour l’expression. Élue le 3 mai 1979, soit deux ans après la sortie du premier film de La guerre des étoiles, elle a été félicitée par son équipe le lendemain par une publication dans le London Evening News. «May the Fourth Be With You, Maggie. Congratulations», pouvait-on lire.

Concours de costumes, quiz, marathon de visionnements et autres rassemblements ludiques se sont multipliés le 4 mai au fil des ans de manière plus ou moins officielle. En 2015, la Journée Star Wars s’est invitée au Parlement d’Ottawa alors que la Marche impériale, célèbre mélodie composée par John Williams, a résonné de la tour de la Paix.

La même année, les astronautes de la Station spatiale internationale ont souligné l’événement en regardant le troisième épisode de la saga. On ne parle pas ici d’une «galaxie très lointaine», mais c’est quand même ce qui s’en rapproche le plus...

En 2015, les astronautes de la Station spatiale interna­tionale ont célébré le 4 mai en visionnant l’épisode trois de la saga.

À l’origine, la compagnie Lucasfilm n’était pas impliquée dans l’organisation du May the Fourth…, mais elle n’a pas hésité à l’adopter et à en faire la promotion. Le géant Disney, qui a racheté la compagnie de George Lucas en 2012, emboîte aussi le pas : le dernier chapitre de l’épopée, L’ascension de Skywalker, sera en effet mis en ligne sur la plateforme Disney + lundi prochain.

En pleine pandémie, un Mexicain exprime son allégeance à Star Wars en portant un masque à l’effigie d’un stormtrooper.

Et comme l’occasion est belle de célébrer plus longtemps, certains fans prolongent les festivités le lendemain et le surlendemain avec les journées Revenge of the Fifth et Revenge of the Sixth en hommage à l’épisode trois de la série, Revenge of the Sith, arrivé sur les écrans en 2005.