La journée internationale des femmes se tiendra le 8 mars prochain.

Journée internationale des femmes: entre féminisme et solidarité

Quelques suggestions d’activités en lien avec la journée internationale des femmes qui se tient ce dimanche.

MUSIQUE 

Le meilleur des Chipies

Un spectacle des Chipies marquera à nouveau sur scène la journée internationale des droits des femmes. Trio composé de Claire Duguay, Louise Poirier et Andrée Poirier, Les Chipies présentent cette fois une rétrospective de leur matériel — mélange d’humour, de chansons et de poésie féministes. Intitulé Au fil des années, ce spectacle best of sera présenté le 7 mars — et non le 8 — à 14 h (et à 20 h, mais à guichets fermés), dans la Boîte Noire du centre l’Avant-Première (qui a déménagé ses pénates au 217, rue Montcalm).

Louise Poirier, Claire Duguay et Andrée Poirier sont Les Chipies.

Pour l’occasion, elles seront accompagnées de la violoniste Patricia Ho-Yi Wang. Depuis leur premier spectacle 8 Femmes huit mars, en 1996, le trio a bâti un important répertoire de textes, chansons ou slam, lié à la situation des femmes à travers la planète. Véritable « pilier de la prise de parole féministe en Outaouais », le trio continue à partager son « envie de rire de ce qui va de travers et pleurer de ce qui est insoutenable », et de le célébrer ensemble les petites victoires du passé, convaincues « que c’est en gang  qu’on gagne ».

Billets : lepointdevente.com

***

Prisme : hommage aux femmes

En cette veille de la Journée internationale des femmes, l’Ensemble Prisme rend hommage au Génie des femmes. Prévu le 7 mars à 20 h à la Salle Jean-Despréz, le spectacle de l’orchestre de chambre se penchera sur « celles qui, de l’époque baroque à aujourd’hui, ont su surmonter tant d’épreuves pour nous offrir une extraordinaire musique, elles qui nous ébahissent par leur talent et leur imagination ».

Ce concert propice aux « découvertes merveilleuses », comportera une œuvre originale spécialement composée pour Prisme par la pianiste gatinoise Pierrette Froment-Savoie. La Société de musique de chambre saisira l’occasion pour remettre un don à la Fondation de la Maison Mathieu Froment-Savoie. Des pièces de Mendelssohn, Lizée, Boulanger, Jacquet de La Guerre, Clarke, Chaminade et Morris sont aussi au programme.

Billets : ensembleprisme.ca ; 819-243-8000

+

CINÉMA 

Varda par Agnès

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, Ciné Jonction présente lundi 9 mars à 19 h au Troquet (41 rue Laval) le dernier documentaire d’Agnès Varda, Varda par Agnès. La cinéaste décédée l’année dernière à 90 ans, y passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels.

L’affiche du film <em>Varda par Agnès</em>

C’est également pour elle l’occasion d’évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy. Les billets seront disponibles uniquement sur place.

Renseignements : Facebook [Ciné Jonction]

+

Ce Silence qui tue

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, le Cinéma 9 organise une projection spéciale du film documentaire de Kim O’Bomsawin Ce silence qui tue, ce 8 mars  à 14 h. À l'issue de la projection, la professeure Audrey Rousseau donnera une conférence qui abordera la question des femmes disparues ou assassinées.  L'évènement est  gratuit.

Documentaire-choc portant sur les femmes autochtones disparues ou assassinées,  le film de Kim O’Bomsawin<em> Ce silence qui tue</em> sera projeté gratuitement au Cinéma 9 le jeudi 8 mars à 14 h. 

Mme Rousseau est enseignante en sociologie à l’Université du Québec en Outaouais, spécialisée dans l’étude des politiques de mémoire et les questions relatives aux peuples autochtones. Plusieurs femmes ambassadrices de la cause prendront la parole à cette occasion.

Renseignements : cinema9gatineau.ca ;

 +

CONFÉRENCES

Ingrid Falaise, de toutes nos forces 

L’auteure et comédienne Ingrid Falaise (Le Monstre) animera un souper-conférence autour du thème Féministes de toutes nos forces. L’activité se tiendra le 9 mars de 18 h à 20 h dans la grande salle de l’Université du Québec en Outaouais (283, boulevard Alexandre-Taché ; accès porte 1). L’accès est gratuit, mais réservé aux membres (affiliés) du Conseil central des syndicats nationaux de l’Outaouais (CCSNO), qui organise l’événement.

Ingrid Falaise

Ingrid Falaise participera ensuite au déjeuner-bénéfice de la Maison d’hébergement Pour Elles des Deux Vallées, organisé dans le secteur Buckingham. Une occasion de lever le voile sur la violence conjugale. Ce déjeuner se tiendra au LaLa Bistro (530, avenue de Buckingham) le 11 mars de 7 h à 11 h, toujours sous le thème Féministes de toutes nos forces. Choix de 4 menus. Aucune réservation requise.

Renseignements : 819-643-8710 (CCSNO) ; chantale.chenier@csn.qc.ca ; Événement Facebook [Déjeuner bénéfice au Lala Bistro]

***

Entretien avec Beverley McLachlin

Bibliothèque et archives Canada convie le public mardi 10 mars à 12 h 15 pour une discussion d’une heure entre Leslie Weir, la première femme bibliothécaire et archiviste du Canada et Beverley McLachlin, première femme juge en chef du Canada de 2000 à 2017.

L'ex-juge en chef du Canada, Beverley McLachlin

Cette rencontre qui se fera en anglais (traduite en français) est gratuite et ouverte à tous. Elle s’inscrit dans la série Signatures qui propose des rencontres avec des personnalités qui ont donné leurs archives à BAC.

Réservations : bac.invitation.lac@canada.ca ou www.bac-lac.gc.ca

***

Marché créatif

La place Peter A. Herrndorf au Centre national des arts (1 rue Elgin) se transformera dimanche 8 mars, de 10 h à 16 h, en petit marché afin de célébrer la créativité des femmes en mettant à l’honneur des produits conçus au sein d’entreprises dirigées par la gent féminine. En après-midi, différents panels et une table ronde donneront l’occasion de discuter de l’entrepreneuriat et du leadership des femmes en 2020.

Renseignements : nac-cna.ca

+

LECTURE

Parole aux femmes !

Les éditions Hurtubise ont publié récemment le livre Parole aux femmes ! qui rassemblent les mots rassembleurs et percutants d’une cinquantaine de femmes d’hier à aujourd’hui ayant exprimer leur opinion avec courage.

La couverture du livre <em>Parole aux femmes!</em>

Du discours de réception du prix Nobel prononcé par Marie Curie à l’appel à la mobilisation féministe d’Emma Watson pendant la campagne HeForShe en passant par l’éloquente parodie de Nellie McClung en faveur du droit de vote des femmes au Canada et l’allocution de Michelle Obama sur la maternité en politique ou encore les mots d’Eleanor Roosevelt, de Simone Veil, de Margaret Thatcher et de Hillary Clinton, ces femmes issues d’époques, de cultures différentes ont toutes abordé à leur façon des enjeux politiques, le mariage, les droits humains, mais aussi la place des femmes dans la société, les inégalités ou encore le sexisme. L’ouvrage de l’auteure Anna Russell, illustré par Camila Pinheiro vise à éveiller les consciences. Disponible en libraire.