La comédienne Guylaine Tremblay s'offre un premier spectacle musical en solo. 
La comédienne Guylaine Tremblay s'offre un premier spectacle musical en solo. 

Guylaine Tremblay chantera Yvon Deschamps

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
L’idée de monter un spectacle musical autour du répertoire d’Yvon Deschamps trottait dans la tête de Guylaine Tremblay depuis un bon moment. L’actrice chouchoute des Québécois n’avait pas encore eu le temps — ni l’audace — de plonger. Avec un agenda libéré par la COVID-19, voilà qu’elle se lance : quelque part entre chansons et confidences, J’sais pas comment, j’sais pas pourquoi arrivera sur les scènes dans un an.

Au bout du fil, la comédienne ne cache pas son enthousiasme. «J’avais tellement hâte de l’annoncer et de pouvoir en parler, lance-t-elle. C’est quelque chose qui me tenait à cœur depuis très, très longtemps. J’y pensais depuis une dizaine d’années. Mais la vie étant ce qu’elle est, j’ai travaillé sur des tournages très importants, j’ai été vraiment occupée. Honnêtement, il y avait aussi une part de pudeur dans tout ça. Je me demandais si je pouvais faire ça. Il y avait un peu d’insécurité.»

Puis, il y a eu la pandémie — elle aura au moins eu ça de bon... — et «un changement de décennie, en ce qui me concerne», précise celle qui vient de célébrer ses 60 ans. L’idée de revenir à Yvon Deschamps s’est imposée comme une évidence un matin, au début de l’été. «Maintenant, il me reste juste à faire les choses qui m’allument, qui me poussent en avant, qui me sortent de ma zone de confort», confirme la principale intéressée. 

Avec la bénédiction d’Yvon Deschamps, qui lui a laissé carte blanche, tout s’est mis en place très vite. «Je dirais que 15 jours après, tout était réglé», raconte Guylaine Tremblay, qui travaillera avec le metteur en scène Michel Poirier (qu’elle a notamment côtoyé dans les pièces Encore une fois si vous permettez et Enfant insignifiant de Michel Tremblay) et le directeur musical Jean-Fernand Girard. 

«Je suis allée voir Yvon Deschamps et sa belle Judy [Richards] à leur maison de campagne, relate Guylaine Tremblay. Mon petit cœur battait tellement fort! Yvon m’a dit : “je suis honoré que tu fasses ça”. J’ai répondu : “non, non, tu ne comprends pas! C’est moi qui suis honorée!”»

Imposant répertoire

J’sais pas comment, j’sais pas pourquoi s’articulera majoritairement autour des chansons d’Yvon Deschamps. «Si je fais des monologues, ça sera des extraits pour me permettre de passer à autre chose, précise Guylaine Tremblay. Mais moi, mon matériel de base, ce sont les chansons. Il en a écrit une cinquantaine, je vais devoir choisir. C’est sûr qu’on connaît les grands classiques comme Aimons-nous, Oublions, même Les fesses… Mais il en a écrit plein d’autres et je trouve que dans ses chansons, il se dévoile encore plus dans toute son humanité, dans toute sa fragilité, dans sa sensibilité.»

Guylaine Tremblay se servira aussi de l’œuvre de Deschamps pour parler de moments charnières de sa propre vie. Des textes qu’elle va rédiger avec l’aide de Michel Poirier. «C’est sûr que je vais lui raconter des affaires et lui, il va théâtraliser ça.»

Actrice sollicitée, Guylaine Tremblay a eu l’occasion de pousser la note, au sein de la distribution de la relecture musicale des Belles-sœurs de Michel Tremblay par Daniel Bélanger et René Richard Cyr. Elle dit aborder «vraiment comme une comédienne» cette nouvelle aventure chansonnière.  

«Oui, j’aime chanter, même si jamais je n’aurai la prétention de dire que je suis une chanteuse, note-t-elle. Mais dans les chansons d’Yvon, il y a tellement de place pour l’interprétation. C’est ça qui me fait plaisir. Je vais me servir de mon métier de comédienne pour chanter ses chansons.»

La présente pandémie aura permis à la comédienne de prendre du recul, nous dit-elle. «La vie fait bien les choses, avance Guylaine Tremblay. Moi, je devais jouer un solo au mois d’avril. C’est une pièce de Steve Gagnon qui s’appelle Les étés sousterrains et que je devrais, je l’espère de tout mon cœur, reprendre au mois de mars. Comme j’avais ce projet-là, je n’ai pas pris de télé. Je me disais : “c’est deux heures sur scène en solo, je ne veux pas tourner le jour et aller jouer le soir”. Je ne suis embarquée dans aucune série actuellement, donc j’ai de la place pour faire de la scène. Les choses se sont bien arrangées pour moi.»

J’sais pas comment, j’sais pas pourquoi sera présenté les 13 et 14 octobre 2021 à la Place des Arts de Montréal et les 21 et 22 octobre 2021 au Capitole de Québec. Une tournée québécoise devrait prendre forme par la suite.