Gilbert Rozon a été poursuivi par un groupe de femmes qui se sont donné le nom «Les Courageuses». Elles accusent l’ex-producteur de harcèlement et d’agressions sexuelles et lui réclament des dommages — dont des dommages exemplaires — pour ce qu’elles allèguent avoir subi.
Gilbert Rozon a été poursuivi par un groupe de femmes qui se sont donné le nom «Les Courageuses». Elles accusent l’ex-producteur de harcèlement et d’agressions sexuelles et lui réclament des dommages — dont des dommages exemplaires — pour ce qu’elles allèguent avoir subi.

Gilbert Rozon veut en appeler du jugement autorisant l’action des «Courageuses»

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Gilbert Rozon veut en appeler du jugement qui a autorisé l’action collective des «Courageuses» contre lui. Le fondateur de Juste pour rire a déposé plus tôt en juillet une demande pour obtenir la permission de la Cour d’appel afin de pouvoir présenter ses arguments — et faire annuler cette autorisation.