Le G-Anime amorce sa 11e année d’existence.

G-Anime: rendez-vous à saveur japonaise à Gatineau

Mordus d’anime, à vos costumes : le G-Anime, le rendez-vous des adeptes d’animation japonaise, tiendra son festival d’hiver du 18 au 20 janvier.

Pour l’occasion, le Palais des congrès de Gatineau accueillera environ 3000 otakus – des passionnés de mangas, de jeux vidéo et de films et séries japonaises de type anime (« animé »). Le festival, qui amorce sa 11e année d’existence, est le seul événement du genre dans la région à s’adresser aux francophones.

Du côté d’Ottawa, au mois de mai, un public semblable participe au Comiccon, plus axé sur les bandes dessinées et les films américains. Au G-Anime, la programmation est centrée d’abord et avant tout sur ce qui émane du pays du Soleil-Levant. « C’est peut-être moins grand public, mais il y a quand même beaucoup d’adeptes de ce type de contenu, lance Olivier Marchildon, responsable des relations avec les médias de l’organisme à but non lucratif derrière le G-Anime, l’Association d’animation japonaise de Gatineau (AAJG). C’est la parfaite occasion d’échanger avec d’autres personnes qui partagent la même passion. C’est un événement très rassembleur à cet effet-là ; on a une fin de semaine à nous pour vraiment exprimer à quel point on aime ce contenu et ces séries-là. »

Les otakus venus à Gatineau les années précédentes retrouveront la même formule gagnante, qui comprend une foire commerciale, une aire de jeu garnie entre autres d’une cinquantaine de jeux vidéo et une salle de cinéma où des anime seront projetés en continu, ainsi qu’une gamme d’activités et de spectacles. « La programmation est variée pour rejoindre plusieurs groupes de personnes », souligne Olivier Marchildon. En plus des mordus de japanimation, le G-Anime attire « des amateurs de mode japonaise, de jeux vidéo, de jeux de société. On réussit à trouver un équilibre pour rendre ça agréable pour tous. »

Étant donné sa popularité l’an dernier, le Tea Party sera de retour le samedi dès 14 h 30, au plaisir des lolitas – une mode originaire du quartier tokyoïte d’Harajuku dont les adeptes s’habillent de façon semblable à des poupées victoriennes. Le concept reprend celui d’un thé à l’anglaise pendant lequel les lolitas peuvent discuter avec quelques-uns des invités spéciaux.

Le dimanche en avant-midi, les créations de designers japonais seront présentés lors d’un défilé de mode, l’un des événements les plus courus chaque année. Le samedi soir, la Mascarade, le clou de toute convention, fera monter sur scène les plus acharnés des cosplayers du G-Anime – des otakus qui se déguisent et imitent leur personnage préféré. Le concours est ouvert à tous, à condition d’avoir fabriqué soi-même la majorité de son costume. Les cosplayers deviennent souvent méconnaissables ; certains peuvent passer des centaines d’heures à peaufiner leur déguisement et à répéter la voix et les mimiques de leur personnage.

Invités de niche

L’an dernier, le G-Anime avait reçu deux invités bien connus du grand public. Puisque l’animation touche au doublage, François Pérusse avait donné une conférence sur ses albums et son travail à la télévision. À la demande générale, Réal Bossé était aussi venu rencontrer les festivaliers, dont plusieurs avaient grandi en le voyant incarner l’androïde Serge dans l’émission Dans une galaxie près de chez vous.

En ce qui concerne la cuvée de 2019, « nos invités sont moins connus de la population générale, mais ils sont bien connus dans la communauté geek », précise Olivier Marchildon. Les YouTubers en particulier seront à l’honneur. Le festival accueillera le Français Bob Lennon, dont la chaîne sur les jeux vidéo compte deux millions d’abonnés, ainsi que Tyler Willis et Lovely Lor, deux chroniqueuses lolitas. Le reporter humoristique Luduc, les coanimateurs de la chaîne YouTube Le jeu, c’est sérieux Laurent Lacasse et Guiz de Pessemier, le cinéaste Jérôme Cloutier ainsi que le duo comique Testeur Alpha et Joueur Bêta animeront des activités ou participeront à des jeux et discussions. Le samedi soir, les humoristes émergents Guillaume Pelletier, Alex BL, François Tousignant, Alex Levesque et Charles Beauchesne feront rire les spectateurs geeks en se moquant des travers de leur propre communauté lors du Show du Gros Baka. Quant aux cosplayers invités, les otakus pourront admirer le travail des cinq créatrices minutieuses Detailed Illusions, Celticsakura Cosplay, Kudrel Cosplay & Creations, Mathi Cosplay et Oilyraven Cosplay.

+

POUR Y ALLER

Quand ? Du 18 au 20 janvier

Où ? Palais des congrès de Gatineau

Renseignements : ganime.ca