Loud d’un côté, Adib Alkhalidey et ses collègues humoristes de l’autre. L’édition 2019 du Festival de montgolfières de Gatineau se présente sur un nouveau jour et pour cette première soirée, humour et musique étaient en vedette puisque des vents trop forts n’ont pas permis la première envolée.

FMG: c’est parti!

Loud, Claude Dubois, Les Denis Drolet et Billy Tellier, le nouveau Festival de montgolfières de Gatineau (FMG) a pris son envol en grand jeudi.

L’ambiance était à la fête et du monde, il y en avait. Le soleil était bon, mais pas trop chaud, juste assez pour que l’on soit confortable.

Le vent, cependant, était un peu trop fort pour que la première montgolfière de la journée décolle. On devra attendre encore quelques heures et espérer que Dame Nature souffle un peu moins fort vendredi pour assister à une première envolée.

Quand 19 h a sonné, c’est à l’auteur-interprète septuagénaire Claude Dubois qu’est venu la tâche d’ouvrir la scène Casino Lac-Leamy pour les quatre prochains jours. Et il a assuré.

À travers son spectacle Dubois en liberté, le célèbre chanteur québécois a revisité certains incontournables de son répertoire.

Artistes, Le blues du businessman, J’ai souvenir encore, L’infidèle, Femmes de rêve... il les a toutes jouées !

Presqu’en même temps que lui, sur la scène Hydro-Québec, à l’autre extrémité du parc, le jeune groupe de musiciens Minor Escape rockait la scène.

Deux scènes, deux concerts, deux styles différents, et ce, presque simultanément, tout le monde pouvait trouver son compte sur ce site « modernisé » du FMG.

Quelques heures plus tard, le moment que tout le monde attendait est finalement arrivé.

« Loud, Loud, Loud, Loud », scandait la foule, impatiente de voir le rappeur montréalais en sol gatinois.

Après avoir mentionné sur son compte Instagram mercredi que son show au FMG serait sa « plus grosse production à ce jour pour un spectacle extérieur », Loud a tenu sa parole et est monté sur scène du haut d’un avion virtuel projeté sur un écran géant. De quoi nous rappeler le vidéoclip de sa fameuse chanson 56K.

C’est d’ailleurs avec ce hit qu’il a ouvert son spectacle. Dès la chanson suivante, il a mis la foule de son côté en interprétant son hit Nouveaux riches, que visiblement, tout le monde connaissait. Ça n’a pris que quelques minutes avant que les fans du Montréalais se mettent à chanter en chœur avec lui.

Cette ambiance est restée pour les chansons suivantes.

Hell What A View et Fallait y aller se sont enchaînées au grand plaisir de la foule hystérique.

Adib Allkhalidey

Au moment d’écrire ces lignes, le rappeur s’apprêtait à chanter Salles combles. Ses succès Toutes les femmes savent danser et Devenir immortel — ainsi que d’autres chansons tirées de ses albums Tout ça pour ça (2019), Une année record (2017) et de son EP New Phone (2017) — étaient prévus pour plus tard.

L’humour au rendez-vous

Outre la musique, l’humour était également au rendez-vous jeudi soir au parc de la Baie alors que se tenait le Gala d’humour, animé par Les Denis Drolet. Tous les éléments étaient en place pour que les spectateurs s’éclatent de rire. Et c’est ce qui s’est passé.

« C’est quoi les chances ? Deux mongoles fiers aux montgolfières », s’est exclamé Vincent Léonard d’entrée de jeu.

Billy Tellier, Adib Alkhalidey et Philippe Bond se sont ensuite relayés sur la scène Hydro-Québec et ont tous été chaleureusement applaudis par le public. Il faut le dire, les milliers de spectateurs présents en on rit un coup.

Le FMG se poursuit jusqu’à lundi. Vendredi soir, Nickelback, la tête d’affiche de ce nouveau FMG, se donnera notamment en concert sur la scène Casino Lac-Leamy.