Salvail & Co produisait les émissions En mode Salvail et Les recettes pompettes à V, Maripier! à Z et Les échangistes à ICI Radio-Canada Télé.

Éric Salvail vend son entreprise

CHRONIQUE / La situation devenait intenable, tant qu’Éric Salvail ne vendait pas son entreprise, Salvail & Co. Voilà que les actifs de la compagnie ont été rachetés par Media Ranch, une maison de production québécoise spécialisée dans la distribution de formats à l’international, et Vivianne Morin, ancienne directrice générale de Salvail & Co.

«Dès vendredi, j’ai dit mot pour mot aux employés que je ferais absolument tout ce que je peux pour sécuriser un maximum d’emplois, ce qui passait par une transformation de nos activités, qui ne devait pas être superficielle», a fait savoir Mme Morin par voie de communiqué. On précise aussi que «tous les liens, financiers, de gouvernance et opérationnels, sont donc totalement rompus avec M. Salvail.»

Salvail & Co produisait les émissions En mode Salvail et Les recettes pompettes à V, Maripier! à Z et Les échangistes à ICI Radio-Canada Télé. Lundi, plusieurs membres de l’équipe d’En mode Salvail, notamment des techniciens, ont été informés que leurs services n’étaient plus requis.

Groupe V Média indique qu’il accueillera avec plaisir tout projet émanant de cette nouvelle association entre Media Ranch et la productrice Vivianne Morin. Par contre, la décision ne sauve en rien les emplois perdus avec la fin d’En mode Salvail et des Recettes pompettes.

V aurait-il pu tenter de sauver les emplois liés au talk-show de fin de soirée? La direction de Groupe V Média y a bien réfléchi avant d’informer l’équipe encore en place chez Salvail & Co qu’elle rompait tout lien d’affaires avec elle. «On savait très bien que ça aurait un impact important. Mais ce n’est pas au Groupe V Média de porter le fardeau de ces pertes d’emplois», affirme le vice-président exécutif, stratégie et communication de l’entreprise, Dimitri Gourdin.

Il croit que de remplacer En mode Salvail par un autre talk-show pour conserver l’équipe en place aurait été une erreur stratégique. Aussi bien repartir de zéro avec un autre concept.

Selon lui, les contrecoups financiers pour le diffuseur sont moindres que ce qu’on pourrait croire. «Le Groupe V Médias ne repose pas sur un animateur et un producteur. On a des partenaires financiers, la Caisse de dépôt, le Fonds de solidarité, qui gèrent des milliards d’actifs, et dont on a la confiance absolue. Le Groupe V Médias n’est pas en péril», dit-il, ajoutant que les rumeurs que l’entreprise soit à vendre sont «toutes plus farfelues les unes que les autres».

Bien entendu, le diffuseur a encaissé le choc des allégations contre son animateur vedette avec tristesse et stupéfaction. «Tout ça est un gâchis pour l’industrie.» M. Gourdin réfute les soupçons selon lesquels la direction connaissait la situation. «Jamais il n’a été porté quoi que ce soit à notre connaissance. On était absolument au courant de rien. Et on l’a tous appris comme tout le monde», jure-t-il.

Satisfaite par la vente de Salvail & Co, Radio-Canada a aussitôt annoncé que l’émission Les échangistes serait produite par la nouvelle entité formée de Media Ranch et Vivianne Morin, en plus de conserver le même titre. À Z, les 15 émissions restantes du talk-show Maripier! seront bel et bien diffusées, mais il n’est pas impossible que son animatrice, Maripier Morin, revienne à l’antenne éventuellement. «Les décisions de programmation n’ont pas encore été prises pour l’automne prochain, mais nous apprécions beaucoup Maripier et nous évaluerons la situation en temps et lieux», affirme Mélanie Sylvestre, chef des communications et des relations publiques chez Bell Média. L’une des invitées des prochaines émissions est Julie Snyder.

La feuille de route de Media Ranch comprend plusieurs docu-feuilletons, dont Les persévérants et Parcomètre Blues. L’entreprise, dirigée par Sophie Ferron, était entre autres chargée de vendre Les recettes pompettes à l’étranger, mais s’en est délestée avec la présente transaction.

EN NOMINATION AUX OLIVIER

Sans faire de bruit, l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour a dévoilé les nominations du prochain Gala Les Olivier. Louis-José Houde, Philippe Laprise, Martin Matte, Mariana Mazza, François Morency, Dominic Paquet et Laurent Paquin sont tous en nomination pour le très convoité Olivier de l’année. S’affrontent pour le trophée du spectacle d’humour de l’année, Mariana Mazza, Pierre Hébert, Alexandre Barrette, Louis T et Simon Leblanc. Mazza voit aussi son spectacle récolter des nominations pour les textes, le meilleur vendeur et la mise en scène. Animé par François Morency, le gala de l’humour sera diffusé sur ICI Radio-Canada Télé le dimanche 10 décembre à 20h.