Éric Lapointe foulera la scène du FMG avec le band de Belle et Bum dimanche.

Éric Lapointe au FMG: «une soirée qui restera dans les mémoires»

Si on voulait s’assurer du succès d’un spectacle, on monterait un show avec Éric Lapointe. Si on voulait s’assurer d’avoir le plus gros show en ville, on monterait un show pour souligner l’anniversaire de naissance d’Éric Lapointe avec le band de «Belle et Bum» !

Alors, bien nous en fasse, puisque les organisateurs du Festival de montgolfières de Gatineau (FMG) y ont pensé avant nous.

Dimanche soir, sur la scène Casino du Lac-Leamy, Normand Brathwaite, Mélissa Lavergne et tous les musiciens de Belle et Bum présenteront une soirée où Éric Lapointe sera la vedette.

« On ne pouvait simplement pas passer à côté des 50 ans du plus grand rockeur du Québec, lance Normand Brathwaite en entrevue téléphonique avec Le Droit. Éric est un ami de Belle et Bum, un artiste incontournable du paysage musical du Québec et un gars hyper généreux. Je peux vous dire que cette soirée-là restera dans les mémoires longtemps. »

Et comme pour marquer la pérennité de l’événement, le spectacle sera diffusé sur les ondes de Télé-Québec le samedi 14 septembre à 21 h. « On lance notre 17e saison avec ce show-là, d’ajouter le musicien et animateur. C’est dire à quel point on met tous les efforts possibles pour que le spectacle soit à point. »

Des invités

Au cours de la soirée, plusieurs invités se succéderont sur scène afin d’interpréter des chansons de Lapointe ou des pièces que le rockeur affectionne particulièrement.

Parmi les artistes invités, on retrouve Luce Dufault, Isabelle Boulay, Marc Hervieux, Mélissa Bédard, Stéphanie St-Jean et Rick Pagano.

« On a choisi nos invités en fonction de leurs affinités avec Éric, de confier Brathwaite. Luce, Isabelle et Marc sont des amis personnels. Stéphanie et Rick, on les a vus à La Voix. Il va y avoir une belle complicité sur scène. Les gens vont adorer ça. »

À LIRE AUSSI: Éric Lapointe «adore venir à Gatineau»

Le cadeau de Stéphanie St-Jean

Quant au jubilaire, il n’aura pas le temps de manger du gâteau entre les tounes puisqu’il sera constamment sur la scène.

On le verra en duo avec les invités et Normand Brathwaite nous promet même quelques surprises. « Ce sera un gros party, assure-t-il. On a pris deux journées complètes pour répéter et on va le faire une autre fois en arrivant à Gatineau. On est tous très excités de présenter ce show-là. Tu imagines, on aura 13 musiciens sur scène, sans compter Éric et les six invités, de même que Mélissa et moi. »

La direction musicale de la soirée sera assurée par Julie Lamontagne, elle qui dirige aussi les musiciens de Belle et Bum sur le plateau de Télé-Québec.

Bien sûr, Normand et sa coanimatrice Mélissa Lavergne veilleront au bon déroulement de la soirée. Comme à la télé, ils feront des interventions pour les caméras, mais l’animateur nous assure que le spectacle sera avant tout tourné vers la foule du FMG.

« Contrairement à ce que l’on fait sur le plateau de télé, cette fois ce sera aux caméras de venir nous chercher sur la scène, d’expliquer Normand Brathwaite. On fera les choses différemment ici parce que, justement, nous sommes sur une grande scène. Nos musiciens ne sont pas tous confinés à un endroit sur scène. Il y aura beaucoup d’interaction, ce qui apportera beaucoup de rythme au spectacle. »

Normand Brathwaite, Mélissa Lavergne et tous les musiciens de «Belle et Bum» présenteront une soirée où Éric Lapointe sera la vedette, dimanche sur la scène Casino du Lac-Leamy.

Un « vrai show »

On ne surprendra personne en disant que Belle et Bum est l’émission culturelle phare de Télé-Québec. Depuis 16 ans, Normand Brathwaite est à la barre de ce rendez-vous qui reçoit, chaque semaine, des artistes d’ici et d’ailleurs. 

Depuis cinq ans, la coanimation est confiée à la percussionniste Mélissa Lavergne.

« Mélissa a commencé avec nous quand elle avait 19 ans. Elle a passé presque la moitié de sa vie avec Belle et Bum. Il était normal qu’on lui confie la coanimation, d’expliquer Normand. Quant aux musiciens, je le dis souvent, on a le meilleur band au monde ! »

Pour le spectacle de samedi, Normand explique qu’ils n’en sont pas à leur première expérience du genre. Par contre, leurs sorties en festival sont très rares.

« On choisit vraiment les shows qu’on va faire. Non pas que l’on soit si sélectif, mais surtout parce que ce sont toujours de grosses productions, avec beaucoup de musiciens et d’artistes invités. On doit faire plusieurs répétitions puisque le show n’est jamais le même d’une fois à l’autre », ajoute l’animateur.

L’idée de sortir Belle et Bum du plateau de télé est venue il y a quelques années.

« C’est Mélissa qui disait qu’il serait intéressant de se mettre un peu plus en danger, de sortir de notre bulle ou du plateau de télé, confie Normand. À la télé, on évolue dans un environnement contrôlé, avec plusieurs filets de sécurité. Sur une scène dans un festival comme le FMG, on ne sait jamais ce qui peut arriver. On est à la merci des éléments, des pépins techniques et même des spectateurs. Mais ceci dit, on peut compter sur une équipe technique de premier plan. On est quand même en confiance, même si on se met en danger en quelque sorte ».

+

POUR Y ALLER

Où ? Grande scène du FMG

Quand ? dimanche 1er septembre, 21 h

Renseignements : fmg2019.com