Émile Bilodeau sera de passage à Aylmer dans le cadre de la tournée Grosse boîte de pick-up. L’artiste s’arrêtera à quatre endroits du secteur Aylmer, mercredi
Émile Bilodeau sera de passage à Aylmer dans le cadre de la tournée Grosse boîte de pick-up. L’artiste s’arrêtera à quatre endroits du secteur Aylmer, mercredi

Émile Bilodeau «en tournée» dans les rues du secteur Aylmer

Les grands événements étant mis sur la touche, les organisateurs de L’Outaouais en fête ont voulu garder le contact avec les festivaliers en concoctant une programmation de proximité.

En tenant compte des consignes de distanciation physique, L’Outaouais en fête se transformera en une « fête nationale 2.0 » dès 17 h mardi. 

Sur les réseaux sociaux d’Impératif français, la population pourra voir en webdiffusion Kaïn, Raoûl Duguay, Stefie Shock et Soudia. 

Par ailleurs, les feux d’artifice ont été annulés en raison des risques d’incendie. La canicule et le temps sec qui sévissent en ce moment ont forcé la SOPFEU et la Ville de Gatineau à lancer un avis d’interdiction de feu à ciel ouvert.

Spectacle ambulant

Mercredi dès 14 h, le secteur Aylmer s’animera alors que Émile Bilodeau présentera son spectacle faisant partie de la tournée Grosse boîte de pick-up, qui s’est amorcée jeudi dernier à Longueuil. 

Installé derrière une camionnette qui circulera dans les rues d’Aylmer, l’auteur-compositeur-interprète s’arrêtera à quatre endroits. 

Le premier arrêt se fera aux Galeries Aylmer à 14 h. Ensuite, la caravane musicale se déplacera sur la rue Principale jusqu’à l’intersection de la rue Franck-Robinson pour la suite du spectacle qui est prévue à 14 h 30.

Le troisième arrêt aura lieu à 15 h, au parc Commémoratif de la rue Principale. Et enfin, à 15 h 30, la conclusion de cette performance ambulante se tiendra au parc des Cèdres.

« Quelle belle façon de fêter la Saint-Jean et de rencontrer les gens, de confier Bilodeau lorsque joint par Le Droit. On a commencé ça la semaine dernière et la réponse du public était excellente. La tournée va s’étirer tout au long de l’été et je serai en Abitibi au début du mois d’août ».

Dans sa boîte de pick-up, Émile sera accompagné de son claviériste Nathan Vanheuverzwijn. 

« On joue environ 4-5 tounes par arrêt où les gens doivent quand même garder leur distance et n’être pas plus qu’une cinquantaine au même endroit, explique Émile Bilodeau. J’ai vraiment hâte d’être à Aylmer pour fêter la Saint-Jean avec vous autres ».

D’autre part, l’auteur-compositeur-interprète fera partie de la grande fête nationale qui sera diffusée à la télé, mardi soir et animée par Pierre Lapointe et Ariane Moffatt. 

Il a d’ailleurs passé la journée de lundi à prendre part aux enregistrements. 

« Ce fut une très longue journée, mais le résultat sera spectaculaire, affirme-t-il. J’ai pris part à la Saint-Jean sur les Plaines en 2018 et j’ai tellement capoté. Cette année aussi, c’est vraiment trippant ».

Quant à la tournée ambulante, elle a été organisée par l’agence Grosse Boîte, dont fait partie Bilodeau. Au cours de l’été, Maude Audet, Jérôme 50, Gab Bouchard et Lou-Adriane Cassidy se joindront à la tournée.

« Un défi »

Pour L’Outaouais en fête, il n’était pas question de louper la Fête nationale du Québec.

« Nous avons relevé le défi, s’exclame le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, par voie de communiqué plus tôt cette semaine. Après avoir longuement réfléchi, nous proposons cette année trois manières différentes de célébrer la Fête nationale du Québec, dans le respect des consignes sanitaires. Les événements des derniers mois nous ont imposé de nouvelles manières de travailler et de vivre ensemble, alors pourquoi pas célébrer, mais différemment ». 

Les arrêts du spectacle mobile d’Émile Bilodeau étant déjà annoncés, il risque d’avoir foule le long du parcours. Par contre, les organisateurs tiennent à rappeler les règles à suivre.

« Nous invitons tout le monde à respecter les distances sanitaires et à porter un masque autant que possible, ajoute M. Perreault dans le même communiqué. Ensemble, même à distance et dans le respect des consignes, on fêtera sur les terrasses, nos balcons, les plages, dans nos jardins, les parcs et les rues ».