Dix balados testés et approuvés

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
L’écoute des baladodiffusions en marchant, en courant, en roulant, en cuisinant, est une douce dépendance, vous ne trouvez pas? Voici donc plusieurs suggestions, toutes testées et approuvées au cours des derniers mois, pour nourrir vos listes d’écoute. Les huit premières vous plongeront dans un intense univers policier et judiciaire. Les deux dernières sont beaucoup plus légères.

Ma version des faits

Après Histoire d’enquête : l’affaire Jolivet, c’est un bonheur de retrouver Isabelle Richer dans ce balado qui retrace trois procès couverts par la journaliste judiciaire, la meilleure au Québec à mes yeux. D’abord, le cas Hugo Bernier, coupable du meurtre de Julie Boisvenu. Ensuite, Mario Bastien, qui a tué le jeune Alexandre Livernoche. Finalement, Jocelyn Hotte, cet ex-policier de la GRC qui a assassiné son ex-conjointe. Ce balado a un rythme parfait, un enrobage sonore efficace, mais son meilleur atout, c’est Isabelle Richer, qui nous parle de la justice avec rigueur et humanité.

Trafic

Ce balado en six épisodes de Télé-Québec et Savoir Média brosse un portrait très concret et actuel de la prostitution juvénile au Québec. Parmi les morceaux très troublants de ce documentaire audio, un ancien pimp décrit, d’une voix modifiée pour préserver son identité, les routines de l’exploitation sexuelle des jeunes filles. Une toute jeune ex-prostituée raconte aussi ce qu’était son sordide quotidien. Les journalistes-réalisatrices s’impliquent émotivement dans leur projet, ce qui donne un ton très personnel, qu’il faut bien sûr aimer.

L’ombre du doute : Dupont l’incorruptible

Le policier de Trois-Rivières Louis-George Dupont s’est-il suicidé en 1969, comme le veut la thèse officielle, ou a-t-il été assassiné parce qu’il s’apprêtait à révéler les actes de corruption de collègues? Ce second balado de Stéphane Berthomet est tout aussi efficace que le premier, Disparue(s). Sous fond de musique inspiration Far West, le récit fait revivre clairement une histoire très alambiquée, dont les contours sont devenus de plus en plus flous avec les années. Bien sûr, il faut aimer le personnage Berthomet, qui n’hésite pas à mettre en vedette son passé d’ancien policier. Les archives sonores des anciennes commissions d’enquête sur l’affaire valent le détour à elles seules.

Synthèses, le cas Louise Chaput

Je n’avais pas accroché sur la première saison de Synthèses, mais j’ai bien aimé la deuxième cuvée produite par Julien Morissette et Boris Proulx. Ce nouveau balado explore le meurtre d’une psychologue de Sherbrooke dans un sentier du Mont Washington, en 2001. L’auteur de cet assassinat n’a jamais été épinglé par les policiers américains. La famille vit avec de douloureuses questions. Le duo Morissette-Proulx décrit de façon imagée et sans prétention toutes les démarches qu’ils ont faites pour mieux connaître la victime et les circonstances de la mort de Louise Chaput.

Hunting Warhead

J’ai eu un gros coup de cœur pour ce balado en six épisodes, fruit d’une collaboration entre la CBC et le journal norvégien VG. Le sujet est dur; un réseau de cyberpédophiles qui s’échangent sur Internet des images et vidéos d’agressions sexuelles d’enfants. Mais c’est fascinant de suivre l’enquête d’un journaliste scandinave qui, aidé d’un expert en cybersécurité, parvient à les infiltrer. Et très troublant d’apprendre à connaître de près un cyberpédophile et sa victime.

13 Alibis

Un balado américain au sujet très classique : un détenu clame qu’il n’est pas coupable, mais plutôt victime d’une grave erreur judiciaire. Richard Rosario a été condamné pour un meurtre en 1996, à New York. Il affirme que 13 personnes pouvaient lui fournir un alibi. Le journaliste Dan Slepian de Dateline à NBC a mené son enquête pendant trois ans. Il est retourné sur les traces du crime, a fait parler les témoins et a examiné le travail des enquêteurs. Ça donne un résultat solide et sept épisodes très cohérents. Pas de grandes surprises, mais un bon moment d’écoute.

Bear Brook

Ce très efficace balado sur un cold case nous vient de la radio publique du New Hampshire. En 1985, les restes d’un adulte et d’un enfant sont découverts dans un parc national nommé Bear Brook. Les corps de deux autres enfants seront trouvés à proximité en 2000. Il aura fallu 30 ans pour que la police élucide ce mystère, grâce, en grande partie, à l’analyse de l’ADN. Le journaliste Jason Moon (aussi compositeur de l’excellente trame musicale!) a une façon sobre et claire de raconter et d’expliquer des concepts scientifiques complexes.

Detective Trapp

Quel magnifique personnage que celui de l’enquêteure Julissa Trapp, qui travaille pour l’équipe des homicides de la police d’Anaheim en Californie. Dans ce balado du Los Angeles Times et de Wondery, on suit bien sûr l’enquête de Trapp sur la disparition de trois prostituées. Les descriptions des démarches policières sont passionnantes et les extraits d’interrogatoire, épiques! J’ai particulièrement aimé apprendre aussi à connaître la femme derrière la policière, qui a un humour redoutable et un talent rare pour interroger les suspects.

Bain libre

Quel charmant et pétillant balado! La complicité entre Jessica Barker, Vincent Bolduc et Guillaume Lemay-Thivierge, amis de toujours, ravit les oreilles. Les sujets «familiaux» (l’alimentation, les écrans, les activités parascolaires, le sommeil, les vacances, le temps des Fêtes, etc.) sont traités avec un mélange savoureux de tendresse et d’autodérision. Et, sans qu’on s’y attende, l’émotion jaillit, la réflexion commence. À chaque épisode, un invité spécial apporte son expérience ou ses conseils.

L’histoire ne s’arrête pas là

Le journaliste André Martineau décortique avec brio huit moments méconnus ou oubliés de l’histoire canadienne. J’ai adoré l’épisode sur l’accident de René Lévesque, qui a happé mortellement un sans-abri en 1977, celui sur Conrad Labelle, surnommé le Al Capone québécois et surtout celui sur l’opération FISH pour mettre le trésor britannique à l’abri au Québec durant la Deuxième Guerre mondiale.

Vous trouverez ces baladodiffusions par l’application que vous utilisez habituellement, comme Apple Podcast ou Spotify. Celles de Radio-Canada (Ma version des faits, L’ombre du doute, Bain libre, L’histoire ne s’arrête pas là) sont aussi sur l’application Ohdio. Bonne écoute!