Décès de l'un des fondateurs de Merveilles de sable

Le réputé sculpteur sur glace et sur sable, Michel Lepire, qui était notamment derrière l'événement gatinois Merveilles de sable, est décédé subitement lundi après-midi.

L’homme de 70 ans s’est éteint à la suite d’un infarctus alors qu’il était au Centre Vidéotron, à Québec, pour une rencontre. Il venait de prendre un bon repas et se portait à merveille lorsqu’il a quitté la maison, raconte sa fille. Le défunt n’avait d’ailleurs aucun antécédent médical connu.

La présidente du comité organisateur de Merveilles de sable, Pauline Bouchard, ne cache pas qu'il s'agit d'une grande perte.

«Il était connu internationalement, il a transcendé l’art éphémère, autant le sable que la glace. L'Outaouais gardera un très bon souvenir de lui. On va trouver une façon de lui rendre hommage cet été», a-t-elle dit.

Michel Lepire est réputé dans le monde de la sculpture à travers la province. Sa renommée dépasse même les frontières du pays. Il a reçu plusieurs prix internationaux pour ses oeuvres éphémères.

Il a fondé son entreprise en 1994. «D’abord un passe-temps, la sculpture de la neige, de la glace, du sable, de fruits et légumes finit par prendre le dessus sur sa carrière dans l’hôtellerie», explique-t-on sur son site Internet.

Carnaval de Québec

Michel Lepire a su créer une véritable entreprise familiale. Son fils Marc s’est joint à lui en 1998, puis ses petits-fils, Mathieu et Gabriel, ont suivi ses traces. 

Ce décès survient à une période bien particulière pour la famille Lepire. Le Carnaval de Québec, qui démarre à la fin du mois, lui a confié encore cette année l’édification du palais de Bonhomme. «Ça va être livré dans les temps», confirme sa fille. D’ailleurs, Marc Lepire était au travail le soir même du décès de son père pour s’assurer que tout sera prêt pour les festivités hivernales.

LE DROIT ET LE SOLEIL