Gord Downie (au centre) et Tragically Hip ont présenté un concert à Ottawa, le 18 octobre dernier.

Les Tragically Hip à l'honneur aux Ballets de l'Alberta

Les Ballets de l'Alberta présenteront cette année une création inspirée de la musique des Tragically Hip, qui ont offert en 2016 une dernière tournée mettant en vedette le chanteur Gord Downie, atteint d'un cancer du cerveau.
En dévoilant l'affiche de la 51e saison de la compagnie, cette semaine, le directeur artistique, Jean Grand-Maître, et le directeur général, Chris George, ont aussi annoncé la présentation, pour la première fois en 10 ans, d'un nouveau «ballet familial» par la compagnie: «Cendrillon», sur la musique de Prokofiev, avec les décors et costumes des Ballets de Cincinnati.
Jean Grand-Maître avait déjà collaboré avec des artistes comme Elton John, Sarah McLachlan, k.d. lang et Joni Mitchell pour la création de ballets tirés de leur musique. Le chorégraphe s'est dit honoré de pouvoir créer «un portrait unique sur la musique de l'un des groupes canadiens les plus aimés» (...) et «d'explorer la musique et la poésie d'humanistes aussi profonds».
Les Ballets de l'Alberta accueilleront aussi en 2017-2018 trois compagnies étrangères: Tango Fire, de Buenos Aires, pour la première fois en Alberta, Momix, des États-Unis, et une chorégraphie d'une vedette de l'émission «So You Think You Can Dance», Travis Wall.
La saison sera complétée par trois spectacles maison: «Les Liaisons dangereuses», «Casse-Noisette» et «Paquita».