Danse

Hit the Floor couronne ses gagnants

L’évènement de danse de renommée mondiale Hit the Floor a annoncé les grands gagnants de sa sixième édition en sol gatinois.

Huit numéros « coups de cœur » ont été sélectionnés parmi les centaines présentés tout au long du week-end afin de danser une seconde et dernière fois au Showcase All-Stars pour tenter de remporter l’une des trois bourses disponibles.

Arts et spectacles

La danse swing : une communauté à découvrir

Ça brassait samedi soir à la salle du Parvis. Une centaine de danseurs swing se sont laissé aller au son de la musique du groupe Lily Tea & Tea for 20’s. En plus des habitués et des expérimentés, plusieurs débutants se sont joints à la soirée pour apprendre quelque pas avant le spectacle.

« Avec un orchestre, c’est les plus belles soirées. Quand on a une occasion comme celle-là, on essaie de rassembler le plus de danseurs, et de non-danseurs pour leur faire découvrir la danse swing », indique le vice-président de Swing Sherbrooke Benoit Lapointe.

Danse

Le Ballet national du Canada souligne les 50 ans du CNA

Il y a 50 ans, le Centre national des arts (CNA) ouvrait ses portes au public pour la toute première fois. Pour souligner son jubilé, du 31 janvier au 2 février, sera présenté un programme triple mettant en vedette la première compagnie à s’y être produite : le Ballet national du Canada (BNC).

Le 2 juin 1969, le centre commandé deux ans plus tôt par Lester B. Pearson pour le centenaire de la Confédération lançait ses activités en grand. Celia Franca, qui avait fondé le Ballet national 18 ans plus tôt, était une collègue et amie d’Hamilton Southam, le premier directeur général du nouveau centre. Ensemble, le duo avait élaboré un programme spécial pour baptiser la scène de la Salle Southam : pour la première fois serait joué le Kraanerg du célèbre chorégraphe français Roland Petit.

Danse

Le ballet consacré à Leonard Cohen de retour au CNA cet été

Le Centre national des Arts (CNA) dévoile ce matin trois « spectacles à succès » qui s’ajouteront à l’offre estivale.

« À la demande générale », Danse CNA accueillera de nouveau Dance Me, œuvre signée par les Ballets jazz de Montréal (BJM), qui se sont inspirés du légendaire Leonard Cohen. Les représentations sont prévues les 11 et 12 juillet.

À partir d’un florilège des chansons du poète canadien, les chorégraphes Annabelle Lopez Ochoa, Andonis Foniadakis et Ihsan Rustem ont créé une pièce multimédia spectaculaire.

Le spectacle a été approuvé par Cohen de son vivant. Il revient d’une tournée nationale et internationale intensive. Les amateurs ont pu l’apprécier en février 2018 au CNA, lors d’une série de représentations données à guichets fermés. La salle Southam l’accueillera à 20 h

Looney Tunes

Dans le cadre de ses concerts Pops, l’Orchestre du CNA interprètera Bugs Bunny at the Symphony II. Ce concert jeunesse met en scène – sur écran géant – les populaires personnages des Looney Tunes (de Warner Brothers). Il sera donné à la salle Southam les 5 et 6 juillet, à 10 h. Les trames sonores originales accompagnant les facéties de Bugs et des ses amis – Daffy Duck, Pepe Le Pew, Tweety, Wile E. Coyote et Road Runner, etc. – seront bien sûr interprétées live par l’OCNA. Les dessins animés sont présentés en version originale anglaise.

Le Théâtre anglais présentera quant à lui la comédie musicale 2 Pianos 4 Hands du 18 juillet au 3 août. Cette œuvre « immensément populaire » retrace le périple de deux jeunes pianistes prodiges qui rêvent de devenir concertistes.

Cette comédie musicale a « charmé près de deux millions de spectateurs dans plus de 200 villes du monde » depuis une vingtaine d’années, rappelle le CNA.

Les billets pour ces trois spectacles sont en vente depuis ce matin (cna-nac.ca ; ticketmaster.ca ; 1-888-991-2787).

Arts

Soirée magique au Bolchoï de Moscou pour Guillaume Côté

Premier Québécois à danser au Bolchoï, Guillaume Côté revient de Moscou avec le sentiment d’avoir tiré le meilleur parti de cette expérience. L’artiste originaire de Lac-à-la-Croix, au Lac-Saint-Jean, est d’autant plus satisfait qu’il n’espérait pas fouler la célèbre scène. « Ça ne faisait pas partie de mes rêves parce qu’ils ont 290 danseurs, dont les plus grandes stars du monde. Or, les astres étaient alignés pour que ça marche », a-t-il confié mardi, à la faveur d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.

C’est une invitation lancée par le chorégraphe du ballet Roméo et Juliette qui l’a ramené en Russie, où le danseur principal du Ballet national du Canada avait effectué une tournée en octobre. « Quelques jours plus tard, la direction du Bolchoï a autorisé mon embauche, mais c’est seulement quatre jours avant le départ pour Moscou que j’ai obtenu mon permis de travail. C’est pour cette raison que la nouvelle a été annoncée relativement tard », fait-il observer.

Arts

Mort de Paul Taylor, géant de la danse moderne

NEW YORK — Paul Taylor, l'un des pères de la danse moderne, est mort mercredi à New York à l'âge de 88 ans, après 60 ans de carrière durant lesquelles il a défié les conventions et profondément influencé la création chorégraphique.

Lisa Labarado, une porte-parole de la compagnie qu'il avait fondée à Manhattan, la Paul Taylor Dance Company, a confirmé à l'AFP la mort du chorégraphe, à la suite d'une "défaillance rénale".

Une journée dans les coulisses de Hit The Floor Gatineau.

Arts et spectacles

Hit The Floor: que le meilleur gagne

La fébrilité était palpable jeudi au Centre de congrès du Casino du Lac Leamy à l’occasion de la première journée de compétition de Hit The Floor Gatineau, qui souligne cette année ses cinq ans. Plusieurs centaines de danseuses et de danseurs fourmillaient dans les loges et autour de la salle principale en attendant de monter sur scène devant un parterre de parents et d’amis, mais aussi de juges.

Tandis que certains en profitaient pour répéter une dernière fois leur numéro, d’autres peaufinaient leur maquillage ou leur coiffure — l’odeur de fixatif embaumant les couloirs en faisant foi.

Danse

La fièvre de la danse

Des milliers de danseurs se sont donné rendez-vous sur la scène du Centre de congrès du Casino du Lac-Leamy pour s’affronter à l’occasion de la cinquième édition de Hit The Floor Gatineau qui débute ce jeudi 15 mars.

Pas moins de 3000 danseurs issus d’une soixantaine d’écoles de danse du Québec — dont 700 sont de Gatineau — et de l’est de l’Ontario évolueront dans 835 numéros de danses tous styles confondus. « C’est la plus grande édition de Hit The Floor à Gatineau, affirme Nicolas Bégin, danseur et fondateur de l’initiative en 2010. On constate vraiment l’engouement des danseurs pour participer à l’événement de Gatineau. On a d’ailleurs dû augmenter la programmation pour permettre à plus de personnes de s’inscrire. »

Danse

Des changements espérés en danse

MONTRÉAL — Une ex-danseuse torontoise espère que la controverse ayant entouré un ballet créé par des hommes et présenté comme un hommage aux femmes se traduira par des changements plus larges dans le milieu de la danse.

La chorégraphe Kathleen Rea a lancé une pétition la semaine dernière demandant aux Grands Ballets canadiens d’ajouter une chorégraphe féminine au spectacle intitulé Femmes, après avoir appris qu’il avait été créé par trois hommes.