Dan Aykroyd se prépare pour le lancement, le 15 mai, de la nouvelle série originale de la chaîne T + E <em>Hotel Paranormal</em>, dont il assure la narration.
Dan Aykroyd se prépare pour le lancement, le 15 mai, de la nouvelle série originale de la chaîne T + E <em>Hotel Paranormal</em>, dont il assure la narration.

COVID-19: comme une invasion d’extraterrestres, croit Dan Aykroyd

TORONTO — Dan Aykroyd est au bout du fil depuis son domicile du comté de Frontenac, dans l’est de l’Ontario, où il adhère aux règles de distanciation physique pour ralentir la pandémie de la COVID-19.

«Ça va. J’ai une belle maison et une belle cour arrière», confie l’acteur comique, qui est né et a grandi à Ottawa.

«Il y en a qui n’ont pas le luxe de l’espace, et je pense aux gens dans les appartements et les villes. Et bien sûr, je pense à tous ceux dont j’entends parler qui vont encore travail — ils ne peuvent pas rester à la maison, ils n’ont pas le luxe de rester à la maison, tous ces travailleurs essentiels.

«Je suis donc très reconnaissant en pensant à eux au front et je me considère comme très chanceux d’avoir un bel endroit spacieux où je peux au moins me promener.»

L’ancien humoriste de Saturday Night Live, lauréat d’un Emmy, se prépare pour le lancement, le 15 mai, de la nouvelle série originale de la chaîne T + E Hotel Paranormal, dont il assure la narration.

Dan Aykroyd a depuis longtemps une passion pour les phénomènes paranormaux, et a bien sûr a utilisé cet intérêt pour écrire et jouer dans des films de la franchise SOS Fantômes (Ghostbusters).

La sortie du prochain chapitre, SOS Fantômes : L'héritage, du réalisateur d’origine canadienne Jason Reitman, a été reportée à 2021 en raison du nouveau coronavirus.

«C’est la chose la plus proche d’une invasion extraterrestre que nous verrons de notre vivant», a dit Dan Aykroyd à propos de la COVID-19.

La maladie est comme «un zombie marchant sur la Terre», qui veut tuer des humains, a-t-il ajouté.

«Je pense que la meilleure chose à faire est de rester à la maison, continuons de faire ce que nous faisons.»

Dan Aykroyd raconte qu’il a eu la chance d’avoir beaucoup voyagé à travers le monde tout au long de sa carrière d’acteur et aussi pour son entreprise, Crystal Head Vodka.

«Je vois ces grandes zones métropolitaines et la culture et à quel point il est important pour nous en tant qu’humains de socialiser, à quel point c’est vital», a-t-il souligné.

«Les gouvernements et la science, la science médicale, ne vont pas résoudre ce problème en ce moment. Nous ne pouvons pas compter sur la science médicale ou le gouvernement pour lever ce nuage noir qui s’est élevé pour ruiner nos ambitions, nos rêves et notre espoir.»

Ce sur quoi nous pouvons compter, c’est de «faire ce que nous faisons», a continué Dan Aykroyd.

«Les gens vont vaincre cela. En respectant les protocoles et en restant à la maison, comme nous le faisons tous, cela donnera à la science et aux gouvernements (du temps) pour démarrer et trouver un vaccin et des tests d’anticorps qui sont universels.»