Alicia-Vikander, Monica-Sanchez et Janelle-Monáe dans The Glorias, consacré à la vie de Gloria Steinem.
 Alicia-Vikander, Monica-Sanchez et Janelle-Monáe dans The Glorias, consacré à la vie de Gloria Steinem.

The Glorias : L’icône féministe en quatre temps *** [VIDÉO]

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CRITIQUE / Remarquez le «s» dans le titre : il illustre le fait que le film s’attarde à Gloria Steinem à quatre moments marquants de sa vie. La consonne fait aussi référence à toutes ses femmes qui avancent sur la longue route du combat pour l’égalité. En résulte un portrait assez juste de l’icône féministe, malgré un film inégal qui s’étire et trop complaisant pour son propre bien.

The Glorias s’attarde plus longtemps à l’émergence de la militante, alors incarnée par Alicia Vikander, qu’aux années où elle devient une figure incontournable de l’actualité sociopolitique américaine, sous les traits de Julianne Moore.

Gloria Steinem a exprimé publiquement ses réserves sur le portrait tracé d’elle dans la minisérie Mrs. America, où elle est interprétée par Rose Byrne. Cette fois, ce serait étonnant puisque le film est inspiré de son livre My Life on the Road.

Ce qui explique le manque de distance de Julie Taymor, notamment sur les contradictions de la journaliste et militante, ainsi que les fractures du mouvement féministe.

Par contre, la réalisatrice ne ménage pas ses efforts pour enrober son propos : utilisation simultanée du noir et blanc et de la couleur ; images d’archive ; présence des quatre Gloria dans le même plan (à quelques reprises) ; séquence hommage au Magicien d’Oz ; recours (manqué) à l’animation et, surtout, multiples aller-retour temporels.

Le récit le permet puisqu’il se concentre sur les péripéties de la légende vivante (âgée de 86 ans, elle continue à sillonner l’Amérique pour profiter des tribunes qui lui sont offertes).

Après une introduction incongrue, nous retrouvons la Gloria fillette (Ryan Kira Armstrong) auprès d’un père rêveur brocanteur itinérant (Timothy Hutton) et d’une mère dépressive (Enid Graham). Des années qui joueront un rôle majeur dans la formation de sa personnalité.

On passe rapidement sur son adolescence (Lulu Wilson), pour insister sur l’impact important de ses deux années d’études en Inde. L’iconoclaste y découvre les horreurs subies par les femmes qu’elle rencontre et la loi du silence imposée par une caste misogyne (toujours de rigueur).

De retour aux États-Unis, la jeune journaliste va rapidement goûter à la médecine de la discrimination, du harcèlement, du paternalisme et du dénigrement. Gloria Steinem sera bientôt de tous les combats : égalité ; droit à l’avortement ; racisme… Ce qui, éventuellement, l’amènera à cofonder le célèbre magazine Ms., en 1972, pour donner une voix aux femmes.

Gloria Steinem (Julianne Moore) va cofonder le célèbre magazine <em>Ms.</em>, en 1972, pour donner une voix aux femmes en compagnie de Dorothy Pitman Hughes (Janelle Monáe).

Cette période turbulente est propice à introduire celles qui ont mené la lutte auprès de la militante, à grand renfort de fortes personnalités : Bette Midler (Bella Abzug), Janelle Monáe (Dorothy Pitman Hughes) et Lorraine Toussaint (Florynce Kennedy). Cette dernière vole la vedette en flamboyante avocate, mais il ne faut pas passer sous silence la sensibilité nuancée de Vikander dans le rôle-titre.

Il est aisé de comprendre la volonté de Julie Taymor de donner à The Glorias des proportions épiques, en insistant autant sur les aspects privés que publics de l’icône. Mais qui trop embrasse mal étreint. En même temps, il s’agit d’une introduction valable et engagée à une femme qui mérite toute cette attention.

The Glorias arrive à un bon moment, à quelques semaines de l’élection américaine. En évoquant cette longue course à relais que représente le mouvement pour l’égalité, le film souligne qu’il ne faut jamais rien tenir pour acquis. Ou comme le rappelait Gloria Steinem à la Marche des femmes en janvier 2017 : «La Constitution ne commence pas par “Je, le président”, mais par “Nous, le peuple”.»

The Glorias est disponible en vidéo sur demande

Au générique

Cote : ***

Titre : The Glorias

Genre : Drame biographique

Réalisatrice: Julie Taymor

Acteurs : Alicia Vikander, Julianne Moore, Lorraine Toussaint, Timothy Hutton

Durée : 2h19