Netflix et Lac-Mégantic: le NPD reviendra à la charge

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) reviendra à la charge après avoir échoué dans sa première tentative de sommer Netflix de faire disparaître les images de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic et de verser un dédommagement financier à la communauté.

Le député néo-démocrate Pierre Nantel n’a pas obtenu le consentement unanime de la Chambre pour le dépôt d’une motion allant en ce sens, lundi, jour de rentrée parlementaire à Ottawa. La motion demandait au géant américain du divertissement qu’il « retire de son catalogue toute image de la tragédie de Lac-Mégantic, qui a coûté la vie à 47 personnes » et « compense financièrement la communauté de Lac-Mégantic ».

Ce refus a été attribué à une erreur technique par le député Nantel, qui a fait part de son intention de tenter le coup à nouveau mardi. Il pourra compter sur l’appui des conservateurs, a assuré l’élu de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold. Le ministre du Patrimoine, Pablo Rodriguez, a soutenu que l’objection ne venait pas non plus de son camp. 

Dans une lettre envoyée la semaine dernière à la ministre, Netflix a présenté ses excuses et promis de faire mieux à l’avenir.