«L’ultime assaut», est l’histoire de Mike Banning, interprété par Gerard Butler, un garde du corps du président américain, qui se retrouve accusé d’être le cerveau d’une tentative d’assassinat de son patron, joué par Morgan Freeman.

«L’ultime assaut» au top du box-office en Amérique du Nord

LOS ANGELES — Atterrissage réussi pour «L’ultime assaut»: ce film d’action s’est hissé sur la première marche du podium du box-office nord-américain pour son premier week-end dans les salles obscures, selon les estimations publiées dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations.

Avec 21,25 millions de dollars amassés en trois jours, le long métrage de Ric Roman Waugh, a détrôné les mauvais garçons de «Bons garçons».

«L’ultime assaut», est l’histoire de Mike Banning, interprété par Gerard Butler, un garde du corps du président américain, qui se retrouve accusé d’être le cerveau d’une tentative d’assassinat de son patron, joué par Morgan Freeman. Le héros doit alors échapper aux autorités lancées à sa poursuite tout en trouvant les véritables responsables de ce complot.

C’est la troisième fois que Gerard Butler se glisse dans la peau de Mike Banning, après Assaut à la Maison-Blanche (2013), et Assaut sur Londres (2016).

«Bons garçons» chute, lui, à la deuxième place du classement, avec 11 millions de dollars récoltés ce week-end, dix jours après sa sortie.

Vingt ans après «Folies de graduation», dont il réchauffe les codes, ce film suit les péripéties d’un trio de garçons d’une douzaine d’années tentant laborieusement de s’éveiller à la sexualité.

A la troisième place figure Overcomer, réalisé par Alex Kendrick, qui tient aussi le premier rôle. Le film obtient, pour son premier week-end d’exploitation, 8,2 millions de dollars.

Quand un entraîneur de basket-ball d’un lycée américain devient coach de cross-country et son unique athlète est une jeune fille qui souffre d’asthme, le challenge est colossal et le film plein de bons sentiments.

Si le Le Roi lion de Disney disparaît du podium -il a engrangé 8,15 millions- le géant américain peut se réjouir de voir son film dépasser le demi-milliards de dollars de recettes -510,6 millions- en Amérique du Nord, en six semaines.

Le dernier opus de la franchise Rapides et dangereux, prisée des amateurs de voitures de course et de gros muscles, se retrouve cinquième. Rapides et dangereux: Hobbs & Shaw a gagné 8,14 millions de dollars en trois jours et 147,7 millions depuis sa sortie il y a quatre semaines.

Voici le reste du Top 10:

6. Histoires effrayantes à raconter dans le noir: ce film d’horreur conclut son premier week-end nord-américain avec 7,6 millions de dollars en poche.

7. Angry Birds Le Film 2 (6,4 millions, 27,1 millions en deux semaines)

8. Scary Stories (6 millions, 50,5 en trois semaines)

9. Dora et la Cité d’or perdue (5,2 millions, 43,1 en trois semaines)

10. Il était une fois à... Hollywood (5 millions, 123,2 millions en cinq semaines)