Harvey Weinstein a nié toute allégation de relations sexuelles non consensuelles.

L’enquête britannique sur Harvey Weinstein inclut 10 présumées victimes

L’enquête de la police britannique au sujet des allégations d’agression sexuelle à l’endroit de Harvey Weinstein s’est élargie pour inclure dix présumées victimes.

La Police métropolitaine de Londres a déclaré mercredi avoir reçu sa plus récente plainte le 8 février dernier, relativement à une présumée agression sexuelle qui serait survenue dans la capitale britannique au milieu des années 1990.

Les accusations des dix femmes font référence à des incidents qui seraient survenus entre les années 1980 et 2015.

La police n’identifie pas les suspects qui n’ont pas été accusés, mais la plus récente allégation fait partie de l’opération Kaguyak, qui est le nom donné à son enquête sur le producteur hollywoodien déchu.

De nombreuses femmes, dont certaines actrices très connues, ont accusé Harvey Weinstein d’agression sexuelle ou de harcèlement. La police de New York et celle de Los Angeles mènent aussi des enquêtes à son sujet.

Harvey Weinstein a nié toute allégation de relations sexuelles non consensuelles.