Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le réalisateur québécois Denis Villeneuve, ici en janvier, 2020, sera honoré à l’occasion de la soirée-bénéfice du Festival international du film de Toronto (TIFF), en septembre.
Le réalisateur québécois Denis Villeneuve, ici en janvier, 2020, sera honoré à l’occasion de la soirée-bénéfice du Festival international du film de Toronto (TIFF), en septembre.

Le TIFF rendra hommage à Alanis Obomsawin et Denis Villeneuve

Victoria Ahearn
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Les cinéastes québécois Alanis Obomsawin et Denis Villeneuve seront honorés cette année à l’occasion de la soirée-bénéfice du Festival international du film de Toronto (TIFF), en septembre.

Alanis Obomsawin recevra le prix Jeff-Skoll, qui salue chez un cinéaste la recherche d’une symbiose «entre l’impact social et le cinéma». Le TIFF présentera également une rétrospective des œuvres de la documentariste abénaquise qui, selon le festival, «sensibilise aux problèmes autochtones cruciaux».

Mme Obomsawin travaille à l’Office national du film depuis 1967. Elle a tourné plus de cinquante films, dont Les événements de Restigouche et Kanehsatake ? 270 ans de résistance.

Quant à Denis Villeneuve, dont l’épopée de science-fiction très attendue Dune sera projetée au festival, il recevra le prix Ebert, pour une carrière déjà exceptionnelle.

L’œuvre du Québécois couvre plusieurs genres: art et essai (Maelström, Next Floor, un court métrage), suspense à gros budget (Sicario) et science-fiction (Blade Runner 2049). Son adaptation de la pièce de Wajdi Mouawad Incendies avait été finaliste en 2011 pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Son film de science-fiction L’arrivée avait été en lice aux Oscars pour la meilleure réalisation et le meilleur film en 2017.

Dune, coécrit et réalisé par Villeneuve, sera projeté au TIFF quelques jours après sa première mondiale, hors compétition, à la Mostra de Venise le 3 septembre. La nouvelle adaptation sur grand écran du roman de Frank Herbert de 1965 doit sortir en salles nord-américaines le 22 octobre.

Le 46e TIFF se déroulera du 9 au 18 septembre avec plus de 100 films offerts en vidéo sur demande, mais aussi cette année avec des projections en plein air et en salles. La pandémie avait plombé l’an dernier les projections en salles.

Le troisième gala-bénéfice sera diffusé à l’échelle nationale par CTV. L’événement, qui a déjà rendu hommage notamment à Anthony Hopkins et Kate Winslet, recueille des fonds pour soutenir les programmes du TIFF tout au long de l’année.

Les organisateurs affirment que l’accent sera mis cette année sur des initiatives de diversité, d’équité et d’inclusion, et «un retour sécuritaire dans les salles de cinéma, axé sur la communauté et inspirant». D’autres «hommages» seront annoncés dans les semaines à venir.