Jusqu’à la garde est l’histoire, d’abord banale, d’un divorce.

Le film du jour au FFO, 30 mars 2018

Présenté en clôture du FFO – et en première nord-américaine – Jusqu’à la garde est l’histoire, d’abord banale, d’un divorce.

Mais la situation va déraper, à mesure que les émotions l’emportent sur la raison. Le couple a un fils que chacun pense «protéger» à sa manière. Julien sera d’abord l’enjeu d’une garde exclusive. Puis deviendra otage de parents pétris de colère, de ressentiment et des frustrations, engagés dans un processus destructeur, «jusqu’auboutiste», malgré leurs bonnes intentions. Ce drame psychologique réalisé par Xavier Legrand a séduit le public français. Il a été primé à l’isue de plusieurs festivals, a remporté deux trophées à la Mostra de Venise (mise en scène et meilleur premier film lors) et a été retenu en compétition à Cannes, aux prix de la Critique et du Jury. Projection: 19h (Cinéma 9). Sur invitation seulement.

Pas d’autres projections en journée. Les films lauréats des prix du FFO (Prix de la critique, du jury, du public et du jury jeunesse) seront dévoilés en soirée.