Jacob Lavoie-Whiteduck fait partie des invités du Festival du film de l’Outaouais.

Le Festival du film de l’Outaouais dévoile ses invités

Le Festival du film de l’Outaouais (FFO) a étoffé mardi la liste des invités qui participeront à sa 21e édition, tenue du 21 et au 29 mars.

La comédienne Rose-Marie Perreault – présidente d’honneur du FFO – et l’auteure et comédienne Ingrid Falaise présenteront le premier épisode de la série Le monstre, le 21 mars (Cinéma 9 ; 19 h).

En cette soirée du « jour d’avant », les festivaliers pourront aussi rencontrer Jérôme Léger, qui viendra présenter Sami, un court métrage d’anticipation tourné à Ripon, précise le FFO.

Les noms de MMes Perreault et Falaise avaient déjà été dévoilés, tout comme la présence du réalisateur français Rémi Bezançon, auteur du film d’ouverture Le mystère Henry Pick, lors d’un gala prévu le 22 mars (Cinéma 9 ; 19 h).

Les organisateurs du FFO ont précisé mardi que le Français sera accompagné par la scénariste Vanessa Portal, qui est l’auteure de cette adaptation du roman éponyme que David Foenkinos (Jalouse ; La délicatesse) a publié en 2016.

Le 22 mars, toujours, la production ottavienne Noël en boîte sera projetée en présence de son réalisateur Jocelyn Forgues.

Le « jour d’avant », le cinéaste aura également présenté son court Au bout du compte, produit par l’ONF.

Les réalisateurs de Mad Dog labine, Renaud Lessard et Jonathan Beaulieu-Cyr, ainsi qu’une partie de l’équipe du film seront présents au festival les 26 et 27 mars, dates auxquelles sera projeté (en primeur) ce film entièrement tourné en Outaouais, notamment dans le Pontiac.

Le jeune acteur originaire de Maniwaki (Kitigan Zibi) Jacob Lavoie-Whiteduck viendra présenter Une Colonie les 23 et 24 mars ; il sera accompagné par la réalisatrice Geneviève Dulude-De Celles. Leur film a décroché le Grand Prix du dernier Festival de Québec (FCVQ) en septembre, avant de remporter un Ours de cristal (décerné à un film jeunesse) à la 69e Berlinale.

Le 22 mars, le comédien Yves Jacques sera présent pour présenter le thriller Justice sur le Net, une coproduction canado-luxembourgeoise, tandis que le réalisateur Alexandre Chartrand acompagnera son film Avec un sourire, la révolution.

Ateliers et classes de maîtres

Une projection scolaire de 1991, tenue le 25 mars, permettra à Ricardo Trogi de répondre aux questions du jeune public.

La productrice Nicole Robert animera une classe de maître dimanche 24 mars (11 h ; formule brunch) tandis que l’actrice Rose-Marie Perreault et l’agente Nathalie Duchesne discuteront de leur métier d’acteur avec l’animateur Michel Picard, le 23 mars (10 h).

Le FFO met en place cette année des « rendez-vous professionnels », moins destinés au grand public qu’aux artisans régionaux du cinéma.

C’est dans ce cadre destiné à contribuer à « stimuler la création cinématographique locale », qu’interviendra Mario Morin ; l’acteur et réalisateur animera un atelier sur la préparation d’une scène (22 mars ; Cinéma 9).

Le même jour, de midi à 14 h, les artisans pourront assister à un dîner où il sera question des « nouvelles réalités » de l’industrie du Septième Art en ce qui a trait à l’écriture et les plateaux de tournage.

Dimanche 24 mars, les auteurs-scénaristes sont invités à participer à un atelier de lecture de leurs scénarios. S’ensuivra une séance de lecture de monologues féminins, par des comédiens.

Le 21e FFO présentera une centaine de projections de films (fiction, animation ou documentaire) provenant d’une vingtaine pays.

Renseignements et billets : Cinéma 9 ; offestival.com ; Cinéma des Galeries Aylmer.