Cate Blanchett, Owen Vaccaro et Jack Black dans «La pendule d'Halloween»

«La pendule d'Halloween» domine le box-office

LOS ANGELES — Le conte fantastique «La prophétie de l’horloge», produit par la maison de production de Steven Spielberg, a pris largement la tête du box-office nord-américain pour la première fin de semaine de sa sortie de sa sortie, selon des chiffres préliminaires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations.

Réalisé par le spécialiste des films d’horreur Eli Roth (Hostel), ce long métrage orienté vers le jeune public a enregistré 26,8 millions de dollars de recettes aux États-Unis et au Canada de vendredi à dimanche.

La pendule d'Halloween, tiré d’un livre sorti en 1973, raconte l’histoire d’un jeune garçon accueilli par son oncle facétieux, sorcier de son état, dans une maison étrange, qui recèle un secret.

Le film a laissé loin derrière Une petite faveur, arrivé deuxième cette fin de semaine avec 10,4 millions de dollars de billets vendus et 32,5 depuis sa sortie, il y a dix jours.

En troisième position arrive La Religieuse, avec 10,2 millions de dollars. Le dernier film en date de l’univers des Conjuring se maintient bien pour sa troisième semaine dans les salles et affiche désormais 100,9 millions de dollars de recettes en Amérique du Nord.

À l’inverse, après avoir déjà déçu lors de sa sortie, Le prédateur a chuté en deuxième semaine de la première à la quatrième place, avec 8,7 millions de dollars de chiffre d’affaires et 40,4 millions à ce jour.

Petit phénomène de longévité, Crazy Rich Asians pointe en cinquième position après six semaines d’exploitation, avec 6,5 millions de dollars engrangés pendant la fin de semaine et 159,4 au total.

Voici le reste du Top 10:

6 - White Boy Rick: l’histoire d’un adolescent devenu baron de la drogue puis informateur du FBI réalise 5 millions de dollars de recettes (17,4 en tout en 2 semaines).

7 - Déchaînée, avec Jennifer Garner contre les gangs et les ripoux, amasse 3,7 millions de dollars pour sa troisième semaine d’exploitation (30,4 en tout).

8 - Fahrenheit 11/9, le nouveau documentaire du cinéaste militant Michael Moore, consacré au phénomène Donald Trump, réalise le deuxième meilleur démarrage aux États-Unis pour le réalisateur, derrière «Fahrenheit 9/11», avec 3,1 millions de dollars de recettes. Il déçoit légèrement cependant compte tenu du nombre de salles dans lesquelles il était diffusé (1.719), selon les données du site spécialisé Box Office Mojo.

9 - Mégalodon, avec Jason Statham aux prises un requin préhistorique géant, a glané 2,3 millions de dollars (140,5 au total en 7 semaines).

10 - Recherche, sur un père qui mène l’enquête via Internet pour retrouver sa fille disparue, a réalisé 2,1 millions de dollars de recettes (23,1 en cinq semaines).