La France a sélectionné Une vie ailleurs. Le long-métrage d’Olivier Peyon prendra l’affiche le samedi 1er décembre à 20h30.

La crème du 7e art européen à Ottawa

Du 16 novembre au 2 décembre, la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) accueillera la 33e édition du Festival du film de l’Union européenne (FFUE). Le film autrichien Mademoiselle Paradis, inaugurera le festival vendredi 16, à 19 h.

Chaque année, grâce au concours de différentes ambassades et de la Délégation de l’Union Européenne au Canada, le FFUE propose une sélection de que le cinéma contemporain fait de meilleur, en Europe.

Au fil des trois semaines, 27 films seront projetés dans la capitale fédérale, bien souvent en grande première canadienne.

Les films sont présentés en version originale sous-titrée en anglais. La France a sélectionné Une vie ailleurs — le long-métrage d’Olivier Peyon prendra l’affiche le samedi 1er décembre à 20h30 — tandis que la Belgique a choisi D’Ardennen (Les Ardennes, retitré The Ardennes à Ottawa), qui sera présenté jeudi 29 novembre à 18h30.

Le premier film, qui met en vedette Isabelle Carré et Ramzy Bedia, se passe en Uruguay.

la Belgique a choisi D’Ardennen (Les Ardennes, retitré The Ardennes à Ottawa), qui sera présenté jeudi 29 novembre à 18h30.

Il y est question d’une femme qui retrouve la trace de son fils enlevé quatre ans plus tôt par son ex-mari. À son arrivée en Amérique du Sud, rien ne se passe comme prévu, au point que la femme devra commencer à remettre en question la mission qu’elle s’était donnée.

Premier long-métrage de Robin Pront, The Ardennes est un drame mettant en scène un dangereux triangle amoureux, sur fond de crime organisé et de malfrats violents — dans la région montagneuse des Ardennes. The Ardennes a fait partie de la sélection du Festival international du film de Toronto en 2015.

Les films sont présentés dans le salon Alma Duncan Salon, au troisième étage de la GAO (10, Avenue Daly ou 50, Pont Mackenzie King).

Les billets sont disponibles en personne aux guichets du FFUE ainsi qu’à l’ICF (entrée : 13 $ ; 9 $ pour les aînés, enfants et étudiants).

À noter que pour une question de « défis logistiques », l’ICF ne délivre plus de laissez-passer donnant accès à l’ensemble de la programmation du FFUE. En revanche, l’Institut a créé une carte d’« Ambassadeur de l’ICF » qui, pour 250 $, donne accès à la centaine de projections organisées par l’ICF au cours de l’année (ainsi qu’un reçu de 125 $ à faire déduire de l’impôt).

La programmation complète est disponible à l’adresse cfi-icf.ca/euff.