Hors champ

La citation de la semaine

«Il y a une chose de pire que les banalités : le bavardage.»  Lucky (Harry Dean Stanton) qui remet à sa place un avocat (Ron Livingston) dans son restaurant préféré dans Lucky de John Carroll Lynch.

  • Premières images

Les prochains Jeux olympiques d’hiver sont dans moins de 100 jours. Ce n’est donc pas une coïncidence qu’on ait dévoilé la bande-annonce d’I, Tonya, avec Margot Robbie dans le rôle-titre. Les images de celles-ci, sur l’air d’Every 1’s a Winner de Hot Chocolate, laissent entrevoir que Craig Gillespie (Vampire, vous avez dit vampire?) a choisi la comédie noire déjantée pour évoquer l’incroyable saga de Tonya Harding, en route vers les JO de 1994. Le mari de la patineuse artistique avait engagé un homme de main pour fracturer la jambe de Nancy Kerrigan, sa rivale. Ce sera le début de la fin… Très hâte de voir ça, surtout avec Robbie apparemment au sommet de son art et de très bonnes critiques après la première mondiale au Festival de Toronto. Sortie prévue: 8 décembre.

  • Zoom

Gary Oldman recevra dimanche le Hollywood Career Achievement Award remis à la 21e édition des Hollywood Films Awards, qui marque le début de la saison des remises de prix. Oldman a interprété, toujours avec brio, des rôles aussi diversifiés que le commissaire Gordon dans la trilogie du Chevalier noir de Nolan, Sid Vicious, Dracula, Sirius Black — OK, il y a peut-être des points communs dans les trois derniers. On pourra le voir l’an prochain en Winston Churchill (vidéo) dans Les heures sombres de Joe Wright (Orgueil et préjugés). Robert De Niro, Glenn Close, Harrison Ford, Richard Gere et Michael Keaton font partie des gagnants précédents.

  • Gros plan

Surprise: le légendaire animateur Hayao Miyazaki sort de sa retraite. Le réalisateur japonais avait annoncé que Le vent se lève (2013) serait son dernier long métrage. Un contrat de court métrage pour le Studio Ghibli l’a toutefois convaincu de se remettre à l’ouvrage. Le film s’intitulera Kimi-tachi wa Dō Ikiru ka (Comment vivez-vous?). Compte tenu des délais, une sortie avant la fin de 2019, voire 2020, semble bien improbable. Miyazaki disait pourtant à l’époque qu’il n’avait plus l’âge pour un long métrage et d’autres projets à réaliser (vidéo). Il faut croire que même les vieux peuvent changer d’idée…

  • Trame sonore

La suite de Mères indignes (2016) ne casse rien et a tout d’un produit vite fait pour profiter du succès de cet opus à propos d’un trio de mères qui décide de lâcher prise et partir sur la go. Mais Les mères indignes se tapent Noël a ses moments, y compris une séance satirique de débauche au centre commercial filmée au ralenti avec Kickstart My Heart (1989) de Mötley Crüe, une des meilleures tounes des rockeurs de L.A. Très efficace et dans l’esprit du genre...