Capharnaüm a remporté le Prix du jury à Cannes en 2018.

FFO: notre sélection du jour, 26 mars 2019

Le Droit vous présente ses coups de coeur de l'édition 2019 du FFO.

Faire la paix avec la guerre

Bosnie-Herzégovine, années 90. Cinq Casques bleus canadiens sont envoyés au cœur du conflit européen le plus sanglant depuis la Seconde Guerre mondiale. 

Vingt-cinq ans plus tard, les Gatinois Dominique Brière, Érick Moyneur, Luc Laframboise, Sébastien Goulette et Frédérick Lavergne, anciens réservistes pour le Régiment de Hull, retournent y faire une nouvelle mission : clore ce chapitre qui les hantait, enfin. Ce ne sont pas des acteurs, mais de vrais vétérans, qui tentent de cicatriser de vraies blessures dans ce documentaire produit par Radio-Canada. 

Faire la paix avec la guerre est aussi disponible sur Ici Tou.tv. (17 h, Cinéma 9)


Capharnaüm

Zain, 12 ans, a grandi dans la poussière des rues de Beyrouth. Un gamin de bidonvilles : misérable, mais streetwise, volontaire et plein de tendresse. 

Qui, par nécessité, a appris à prendre des responsabilités énormes (il prend soin d’un bébé) et à sortir les griffes (il veut poursuivre en justice ses parents, pour avoir osé lui donner la vie). 

Le jeune comédien qui l’incarne n’est pas seulement attachant : il est tout simplement éblouissant. 

Ce drame franco-libanais de Nadine Labaki (qu’on peut voir par ailleurs dans Rock the Casbah, au détour du FFO) a récolté le Prix du jury à Cannes en 2018. (21 h, Cinéma d’Aylmer)