Cinéma express

L’ONF au Clap, une belle initiative

Québec n’a jamais eu — et n’aura jamais — accès à une diversité cinématographique aussi importante que Montréal, ne serait-ce qu’en raison des nombreux festivals qui s’y déroulent. Ainsi faut-il saluer l’initiative du Clap et de l’ONF de diffuser des films de la réputée institution dans les salles du cinéma de Sainte-Foy. La nouvelle collaboration s’amorcera le 12 novembre avec 24 Davids de Céline Baril, qui avait fait l’ouverture des récents Rendez-vous internationaux du documentaire de Montréal. Puis elle se poursuivra chaque deuxième dimanche du mois. Ainsi, le 10 décembre, ce sera au tour d’une sélection de neuf courts métrages destinés aux enfants. Le Clap a donné carte blanche à l’ONF pour la programmation. «Depuis des années, l’ONF fait rayonner les talents québécois et canadiens partout dans le monde et nous trouvions dommage que la diffusion de ses œuvres très souvent primées ne trouve pas leur chemin en programmation régulière et n’aient pas toute la résonance qu’elles méritent à Québec», a commenté Robin Plamondon, copropriétaire du Clap.  Éric Moreault

***

Le réalisateur de Cours, Lola, cours présidera le jury de la Berlinale 2018

BERLIN — Le réalisateur allemand Tom Tykwer sera le président du jury du 68e festival de cinéma de Berlin, la Berlinale, qui se tiendra du 15 au 25 février. «Tom Tykwer est l’un des réalisateurs allemands les plus en vue et s’est imposé sur la scène internationale en tant que grand cinéaste. Il a démontré toute l’étendue de son talent et son originalité au travers d’innombrables réalisations, le tout dans des genres très différents», a déclaré le directeur de la Berlinale, Dieter Kosslick, dans un communiqué. À 52 ans, le réalisateur, scénariste, compositeur et producteur allemand succède à Paul Verhoeven, réalisateur notamment de Robocop et de Basic Instinct. Tom Tykwer est notamment le réalisateur de Cours, Lola, cours (1998), Le parfum (2006) ou encore de Cloud Atlas (2012). Il est également à l’origine de la toute récente série événement «Babylon Berlin». «La Berlinale a toujours été mon festival préféré et celui de mon pays d’origine. Il m’a toujours soutenu depuis le début dans mon travail de cinéaste. Nous avons une histoire commune formidable. Maintenant, j’attends avec impatience ces deux semaines concentrées et agréables de cinéma avec le jury», a affirmé le réalisateur. L’Ours d’or de cette 68e Berlinale sera décerné le 24 février.  AFP