120 BPM a raflé le Grand Prix du dernier festival de Cannes.

120 BPM: le coup de coeur de Cannes au FFO

120 battements par minute

Une histoire d’amour et d’activisme, sur fond de colère liée au virus du Sida qui décime la jeunesse, dans la France des années 90. 

Ce drame (partiellement autobiographique, au point qu’on puisse parler de docufiction) signé Robin Campillo a d’abord raflé le Grand Prix du dernier festival de Cannes. 

120 BPM fut ensuite le grand gagnant de la cérémonie des Césars (les Oscars français) du 2 mars dernier, quand il a récolté pas moins de six statuettes, dont celles du meilleur film et du meilleur scénario. 

Nahuel Perez Biscayart, sacré «meilleur espoir masculin», est aussi de la distribution d’Au-revoir là-haut, à voir au FFO. 

Projection : 21h, Cinéma 9 (puis le 29 mars à 21h, Cinéma Aylmer)

La programmation du 26 mars


Cinéma 9 : 

  • Prendre le large (17h); 
  • Venise sous la neige (17h); 
  • Embrasse-moi! (19h); 
  • La confession (19h); 
  • Petit paysan (21h).


Cinéma Aylmer: 

  • Aurore (17h) ; 
  • Seule la Terre (17h);
  • Les grands esprits (19h); 
  • Une famille syrienne (19h); 
  • Faute d’amour (21h); 
  • La petite fille qui aimait trop les allumettes (21h).