Céline Dion souffre d'un problème d'audition appelé béance tubaire qui touche la trompe d’Eustache, qui relie le nez aux oreilles.

Céline Dion: ce qu’il faut savoir au sujet de la béance tubaire

TORONTO — Le problème d’audition qui contraint la supervedette Céline Dion à annuler plusieurs spectacles à Las Vegas est appelé béance tubaire.

Qu’est-ce que c’est, au juste ?

La béance tubaire touche la trompe d’Eustache, qui relie le nez aux oreilles. La trompe d’Eustache, au lieu de s’ouvrir et de se refermer normalement pour réguler la pression d’air autour du tympan, reste alors ouverte en permanence. Le processus est contrôlé par une valve située près de l’ouverture de l’oreille interne.

La valve s’ouvre quand on éternue, quand on avale ou quand on bâille, ce qui empêche l’air et les fluides de s’accumuler à l’intérieur des oreilles. Perdre de l’altitude en avion peut interférer avec cette valve et la trompe d’Eustache, entraînant une augmentation de la pression parfois douloureuse qui peut étouffer les sons.

Le docteur Vincent Lin, de l’hôpital torontois Sunnybrook, admet que la cause exacte de la béance tubaire demeure inconnue.

« On sait qu’il y a un petit peu de gras autour de la valve, et les gens qui perdent beaucoup de poids perdront aussi du gras, a-t-il expliqué. Et si on perd beaucoup de poids, ça peut presque ouvrir la valve et elle devient instable. »

Mme Dion est « une femme plutôt mince », a dit le docteur Lin. « Elle est l’exemple classique des gens qui ont ce genre de symptômes. »

Une grossesse, la fatigue, le stress, l’exercice et le syndrome algodysfonctionnel de l’appareil manducateur comptent parmi les autres facteurs de risque de la béance tubaire. Certains cas ont été associés à des médications comme les contraceptifs oraux et les diurétiques. Un accident vasculaire cérébral, la sclérose en plaques et la maladie du motoneurone ont aussi été mis en cause.

Les symptômes incluent l’autophonie — le fait d’entendre sa propre voix et sa propre respiration avec un écho, ce qui peut interférer avec la parole — et une sensation de sons ressemblant à des « vagues » qui peut nuire à l’audition et entraîner une sensation d’oreilles bouchées. Les cas les plus graves peuvent provoquer des vertiges et une perte d’audition.

On ne dispose d’aucun traitement courant pour le problème, a dit le docteur Lin, mais certains patients peuvent soulager temporairement leurs symptômes en changeant de position, par exemple en s’allongeant ou bien en plaçant leur tête entre leurs genoux. « Mais évidemment, on ne peut pas se promener toute la journée avec la tête baissée », a-t-il expliqué.

On pourra aussi conseiller à certains patients de prendre du poids et d’éviter les diurétiques.

Des médicaments nasaux pourront soulager les symptômes de certains patients, mais d’autres auront besoin d’une intervention chirurgicale.

Une option chirurgicale implique l’injection d’une petite quantité de gras autour de la trompe d’Eustache « pour la renforcer un peu », pour que la valve réagisse normalement, dit le docteur Lin. « Mais c’est une solution à court terme dans la plupart des cas parce que le gras se résorbe ».

Certains patients choisissent une avenue plus extrême en cicatrisant la valve pour la fermer, mais cela pourra entraîner une accumulation de fluides ou interférer avec le tympan, a-t-il ajouté.

« Je dis à mes patients qu’il n’y a pas de solution facile, conclut le docteur Lin. Ce sont des patients très, très complexes parce qu’il faut gérer leurs attentes pour qu’ils comprennent que ce qu’on essaie de faire pourra n’être que temporaire ou ne pas fonctionner du tout. »