Le groupe de musique électro-pop-dance Auslanders, composé de L.A., Starseed et EBE-6

Ce groupe venu d’ailleurs

Des musiciens anonymes lancent un nouveau groupe entouré du plus complet des mystères. Le concept n’est pas nouveau, j’avoue. Mais ça reste drôlement attirant.

Voilà ce qui caractérise d’emblée le groupe Auslanders, dont la page Facebook nous apprend que les membres sont des extraterrestres venus d’une autre galaxie et qui résident... au Nouveau-Mexique !

Mais si vous n’êtes pas bon joueur, disons que Auslanders est un trio qui donne dans la musique électronique. De l’électro-pop-dance qui, ma foi, n’est pas mal du tout.

On y perçoit d’entrée de jeu une grande influence de la musique dance des années 80 servie dans un mélange très fort de percussions, de claviers et de guitare. Rien de bien novateur, si ce n’est un « tone » contemporain qui accompagne des mélodies accrocheuses.

En entrevue, EBE-6 (prononcez à l’anglaise) ne révèle pas grand-chose. « On a mis en ligne quelques chansons qui représentent bien ce qu’on veut exprimer, confie-t-il. Notre premier extrait qui tourne déjà sur certaines radios web américaines s’intitule We are Nation et se veut un hymne rassembleur. Il est présentement au 67e rang du palmarès américain EDM. »

Sur le site ReverbNation du groupe, on peut écouter trois titres, soit We are Nation, Ghosts et The Great Escape. Difficile de tirer les vers du nez de EBE quoiqu’il révèle quand même quelques secrets sur les origines du groupe, tout en exhortant le journaliste à ne rien divulguer. « On le fera en temps et lieu », clame-t-il.

Par contre, il nous a été permis d’apprendre que Auslanders compte publier plusieurs chansons d’ici la fin de l’été. Il y aura plusieurs pièces originales, mais EBE confie qu’une reprise d’un grand succès des années 80 est dans les cartons du band. « Si vous aimez la chanson Maniac de Michael Sembello, vous allez adorer Auslanders. On va sûrement sortir un EP au terme de l’exercice, mais ce sera sur une cassette. Comme dans les années 80 », de confier le Marsien non sans rigoler sous son casque.

Outre EBE-6 qui s’occupe des percussions, mais aussi de l’écriture des chansons, on retrouve deux autres extraterrestres dans le trio, Starseed et L.A.

Sur scène, le groupe promet une expérience multimédia. « Le visuel prendra une grande place dans le spectacle. On est à mettre la main aux derniers détails des effets visuels et de lumière. Ce sera un gros show qui ne laissera personne assis sur sa chaise », promet EBE-6.

Selon la biographie du groupe, EBE-6 et Starseed proviennent de la planète Kepler 22B alors que L.A. est issu de la planète Gliese 667Cc. Toujours selon cette bio, EBE et Starseed sont arrivés sur Terre en 1970 et ne sont jamais repartis. Quant à L.A., il a débarqué sur notre planète quelques années plus tard. Selon la légende, EBE-6 a appris l’art de la rythmique avec le batteur du groupe Korn, Ray Luzier.

Parmi les points forts de leur musique, on dénote une guitare « pesante », des synthétiseurs « incendiaires » et un rythme de batterie « ultrarapide ». Quoique l’excentricité de Auslanders est indéniable, leur musique mérite plusieurs écoutes. Assurément un nouveau son fait sur mesure pour le « dance floor ». Pour obtenir plus d’information, le groupe est présent sur toutes les plateformes telles Facebook, Instagram, Twitter et YouTube à @auslandersmusic.