Le calendrier culturel, 20 août 2019

Les événements à venir dans le monde des arts.

Choristes recherchés

Le Chœur du village est à la recherche de nouveaux chanteurs. Le groupe dirigé par Daniel Lafleur — présentement composé de 23 choristes — reprendra ses répétitions à compter du 3 septembre prochain. 

Celles-ci se dérouleront les mardis, de 19 h 30 à 21 h 30, à l’église Ste-Rose-de-Lima. 

Le répertoire du Chœur du village s’étend du Moyen-Âge à aujourd’hui et comprend des chants religieux et profanes de différents pays.

Renseignements : 819-568-7307

+

La troupe Les Chansonniers d’Ottawa est en période de recrutement. 

Fondée en 1974, la chorale trempe dans un répertoire francophone tant classique que populaire. 

Les auditions des Chansonniers d’Ottawa se tiendront le lundi 26 août à compter de 19 h, à la chapelle Saint-Claude (2599 chemin Innes, Ottawa). 

Le formulaire d’inscription ainsi que les exigences pour les auditions sont affichés au leschansonniersottawa.com/wp/auditions.

Renseignements : Claire au 613-830-5012 ; contact@leschansonniersottawa.com

+

Chanter le Beatus Vir de Vivaldi parmi 150 choristes à l’occasion des 50 ans de l’École de musique de l’Université d’Ottawa : voilà ce que propose le Chœur classique de l’Outaouais (CCO). 

La chorale tiendra deux répétitions « portes ouvertes » les 3 et 10 septembre, de 19 h à 22 h, à l’École de musique de l’Outaouais. 

Des partitions seront fournies sur place. 

On demande aux intéressés de réserver leur place en écrivant au johane.tremblay@icloud.com.

***
Place au festival Hopped and Confused

Le festival Hopped and Confused tiendra sa quatrième édition les 23 et 24 août prochains au Mill Street Brew Pub d’Ottawa. 

Pour l’occasion, le restaurant de la rue Wellington accueillera notamment July Talk, Sloan ainsi que les artistes maintes fois en nomination aux prix Polaris et Juno, Weaves et Born Ruffians. 

Les portes ouvriront à 17 h.

Renseignements : millstreetbrewery.com

***
My Son The Hurricane dans la capitale

Le groupe My Son The Hurricane sera en concert au House of Targ, à Ottawa, le 24 août prochain dans le cadre de sa tournée nord-américaine. 

Le groupe profitera de l’occasion pour faire découvrir aux Ottaviens quelques morceaux de leur plus récent album Ride The Bullet, paru en avril dernier. 

Un mélange éclectique de funk, jazz et hip-hop, voici ce que My Son The Hurricane propose.

Le groupe My Son The Hurricane sera en concert au House of Targ, à Ottawa, le 24 août prochain dans le cadre de sa tournée nord-américaine.

Renseignements : msthofficial.com ; houseoftarg.com

***
Vitrines multiples à la GAO...

Envie d’arts visuels ? 

La Galerie d’art d’Ottawa (GAO) proposera cette semaine de quoi garnir les agendas. 

Le mercredi 21 août, à 10 h, la commissaire Michelle Gewurtz guidera une visite de l’exposition Molly Lamb Bobak. La femme des foules, qui a été dévoilée fin juin. 

Elle gardera l’affiche jusqu’au 12 janvier 2020.

Également mercredi, de 20 h à 23 h, des jeunes queers investiront la GAO dans le cadre de la semaine de la Fierté dans la Capitale. 

Le programme de la soirée Vitrine artistique des jeunes comprend des prestations scéniques ainsi qu’une exposition de photos et d’œuvres d’art.

Enfin, le jeudi 22 août, de 19 h à 21 h, Tiffany April, finissante du programme de maîtrise en arts visuels de l’Université d’Ottawa, donnera le coup d’envoi de son exposition La chirurgienne et la magicienne

Le titre est une référence à un essai de Walter Benjamin, dans lequel le critique culturel compare le travail d’un peintre à celui d’un magicien, et le travail d’un cinéaste à celui d’un chirurgien. 

Dans cette série de toiles immersives à grand format, April se fait mi-magicienne, mi-chirurgienne ; elle transpose la théorie de Benjamin à l’imagerie numérique contemporaine et superpose les deux techniques. 

Le public pourra continuer de visiter son exposition jusqu’au 15 septembre.

Dans cette série de toiles immersives à grand format, April se fait mi-magicienne, mi-chirurgienne ; elle transpose la théorie de Benjamin à l’imagerie numérique contemporaine et superpose les deux techniques.

Renseignements : oaggao.ca

... et à côté

À deux pas — presque littéralement — de la GAO, une autre vitrine mettra en valeur le travail d’un artiste local. 

Dans le cadre d’une série de projections publiques chapeautée par la galerie SAW et Espace projet Nœud, la vidéo Don’t Believe the Hype, de Ryan Conrad, sera présentée en boucle tout au long de la semaine de la Fierté. 

Tous les soirs jusqu’au 25 août, il sera possible de regarder l’œuvre silencieuse sur la façade du 21, rue James, dans le village gai d’Ottawa. 

Le court métrage sur l’homosexualité se veut provocateur et instructif, et exprime le besoin d’imagination politique à l’occasion du 50e anniversaire « de la soi-disant décriminalisation de l’homosexualité », fait savoir Conrad.

Don’t Believe the Hype sera aussi projeté le mardi 20 août à 18 h 30 à la Cour des arts d’Ottawa. 

Ryan Conrad sera sur place pour présenter sa vidéo. La projection sera suivie d’une table ronde sur les mythes et réalités de la réforme du Code pénal de 1969 avec l’historien Tom Hooper, la professeure agrégée en droit Ummni Khan, et la dramaturge et chargée de campagne à Action Canada, Darrah Teitel.

La vidéo Don’t Believe the Hype, de Ryan Conrad, sera présentée en boucle tout au long de la semaine de la Fierté.

Renseignements : knotsawvideo.com

***
Bahamas et Elijah Woods x Jamie Fine au Shindig de Smith Falls

L’équivalent à petite échelle d’un grand festival pop se mettra en marche ce week-end, à une heure de route au sud d’Ottawa. 

Pour la quatrième année consécutive, le festival Shindig animera Smith Falls ce samedi 24 août de 14 h à 23 h, au 1, Hershey Drive. Bahamas, Hallerado et le duo Elijah Woods x Jamie Fine font partie de la programmation, de même que Shay Lia, Loon Choir, Basic White et plusieurs autres. 

Les billets sont au coût de 15 $ pour les 18 ans et plus ; pour les mineurs, c’est gratuit. 

Un service de navettes sera disponible depuis Ottawa, Kanata et Carleton Place.

Renseignements : smithsfallsshindig.com

***
Un parcours d'art public sur l'avenue de Buckingham

Quatorze œuvres d’art qui embelliront l’avenue de Buckingham seront inaugurées ce jeudi 22 août. 

Dans le cadre du programme municipal de revitalisation des anciens cœurs urbains, trois projets convergeront dans le secteur sous la baguette de Traces arts visuels. 

Le parcours d’un kilomètre regroupera douze installations illuminées sur lampadaire de Sally Lee Sheeks, une création de Denis Marceau réalisée pour l’exposition Recycl’art — par ailleurs déjà installée à la place Maclaren — ainsi qu’une œuvre interactive de Marie-Ève G. Rabbath, sur laquelle on pourra s’asseoir et qui offrira Une place pour tous. 

La soirée d’inauguration sera tenue de 18 h 30 à 21 h à la Société d’histoire de Buckingham (379 avenue de Buckingham) sous le thème de l’illumination. 

Photomatons, jonglerie, bulles et limonade sont au menu.


Quatorze œuvres d’art qui embelliront l’avenue de Buckingham seront inaugurées ce jeudi 22 août.

Renseignements : tracesartsvisuels.com