Le calendrier culturel, 16 juillet 2019

Les événements à venir dans le monde des arts.

Molière en plein air

Molière dans le Parc est de retour au parc Fontaine, avec une série de représentations gratuites des Fourberies de Scapin. 

La pièce classique de Molière sera présentée à 19 h 30, du mercredi au samedi entre le 17 et le 27 juillet, par le Fâcheux Théâtre. 

Le texte a été « remixé » (adapté) par le fondateur de cette compagnie locale, Sylvain Sabatié. 

La mise en scène est signée André Perrier. 

La distribution compte David Bélizaire, Marie-Ève Fontaine, Alexandre Gauthier et Sylvain Sabatié. 

En cas d’intempéries, le spectacle sera déplacé dans le chalet annexé au Parc Fontaine. 

En marge de ces huit représentations, Les fourberies de Scapin sera aussi jouée au Cimetière Beechwood d’Ottawa (le dimanche 21 juillet, à 19 h 30) et au parc Sainte-Thérèse de Gatineau (mercredi 31 juillet, 19 h). 

Cette comédie que Molière a créée en 1671 est l’une des œuvres les plus jouées du répertoire théâtral français. 

Le spectacle est gratuit (contribution volontaire).

Le comédien David Bélizaire brille dans Les Fourberies de Scapin de Molière, présenté gratuitement dans le parc Fontaine.

Renseignements : facheux.ca ; 819-592-2596

***
De la BD au menu du balado Tesselles

Chaque jeudi de juillet, François Lescalier anime dans le Vieux-Hull les enregistrements de la deuxième saison de Tesselles, la série balado concoctée par Transistor Média en partenariat avec l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais (AAAO). 

Cette semaine – le 18 juillet dès 17 h – il installe le Transistruck derrière la Maison du citoyen, pour y rencontrer les auteurs Sylvain Lemay, Christian Quesnel et Rose Charest, et discuter avec eux de L’Outaouais, terre de bandes dessinées. 

Des chaises et des places sont disponibles pour le public désireux de venir écouter l’émission. 

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la programmation du Sentier culturel. 

Chaque balado donne la parole à deux auteurs de la région. 

Pour la programmation des futures émissions, on peut consulter le site de l’AAAO, où des liens vers les sept capsules de la première saison sont aussi accessibles.

Renseignements : aaao.ca

***
La Messe gatinoise résonne à Sainte-Cécile-de-Masham

Le village de Sainte-Cécile-de-Masham accueillera l’équipe de la Messe gatinoise, le dimanche 21 juillet, à 11 h. 

Le concert aura lieu dans le « merveilleux décor naturel du noyau villageois, au 1, route Principale Est, à La Pêche ». 

Les musiciens et choristes de la Messe gatinoise feront résonner cette œuvre tapissée d’airs traditionnels entraînants et très connus. 

Deux autres prestations de la Messe gatinoise suivront : le dimanche 4 août à 11 h, à Val-des-Bois (paroisse Notre-Dame-de-la-Garde ; 579, route 309) puis le dimanche 1er septembre à 11 h, dans le secteur Gatineau (paroisse Saint-François-de-Sales ; 799, rue Jacques-Cartier). 

Cette œuvre liturgique composée par Mgr Paul-André Durocher est une « mosaïque musicale et ethnique » qui « puise dans les traditions folkloriques francophones de l’Outaouais, ainsi que dans les traditions musicales algonquine, irlandaise, contemporaine populaire et classique, en lançant même un clin d’œil vers les cultures méditerranéennes et africaines ».

Les choristes et instrumentistes de la Messe gatinoise.

Renseignements : 819-771-7454, poste 215 ; Facebook [Messe gatinoise]

***
Transes gnawa avec GROOZ

GROOZ débarque au parc de l’Imaginaire le mercredi 17 juillet à 19 h 30, dans le cadre de la série Musiques du monde, présentée à Aylmer tout au long de l’été. 

Revisitant la tradition gnawa, le chanteur et guitariste canado-algérien Abdelhak Benmedjebari, alias Grooz, « réinvente la transe à coup de rifs électrisants » en « infiltrant le répertoire ancestral avec des sonorités reggae, blues, rock et jazz ».

Le chanteur et guitariste GROOZ (Abdelhak Benmedjebar)

Renseignements : limagier.qc.ca ; 819-684-1445

***
Lise Careau et Sylvia Sirois à la Maison des auteurs

Les poètes Lise Careau et Sylvia Sirois partageront la scène de la Maison des auteurs, en formule plateau double, samedi 20 juillet à 19 h 30. 

Accompagnée au piano par Carolle Bertrand, Lise Careau offrira un spectacle inspiré de son dernier recueil, Libre et joyeuse. 

« Récits et poésie y transmettent son amour de la nature et des gens, invitent à l’enchantement et à voir le monde autrement. » 

La poète et chanteuse métisse algonquine Sylvia Sirois présentera Prière à la lune, qui mêle chants autochtones, poèmes et chansons. 

Elle y explore « l’énergie de la femme-louve et les voix de la Terre-mère, de la guérison et de la compassion », épaulée par le pianiste Nicolas Carey. 

Le bar sera ouvert.

La poète Lise Careau partagera la scène de la Maison des auteurs avec Sylvia Sirois le 20 juillet.

***
La Lune brille au Musée de la nature

Se mettant au diapason avec le cinquantenaire de l’alunissage d’Apollo 11,le Musée canadien de la nature célèbre l’anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune au fil d’une série d’expositions et d’activités spéciales. 

L’élément le plus visible de sa « saison lunaire » est la Lune géante récemment suspendue dans la Lanterne des reines (en remplacement de la pieuvre géante, qui y trônait depuis 2014). Cette « sculpture » conçue d’après des photos de la NASA reproduit la géologie lunaire dans ses moindres détails. 

Conçue par l’artiste britannique Luke Jerram, cette structure gonflable de sept mètres de diamètre n’existe qu’à cinq exemplaires dans le monde, précise le musée. 

Les visiteurs peuvent aussi admirer une authentique « pierre de lune », exposée dans la Galerie de la Terre ; le fragment a été rapporté par la toute dernière mission lunaire habitée : celle d’Apollo 17, en 1972. 

Le 18 juillet à 19 h, des experts viendront discuter des alunissages, et aborder leur conception de l’espace. 

Des activités thématiques sont prévues tout au long de la journée du 20 juillet, date anniversaire des pas historiques de Neil Armstrong et de Buzz Aldrin sur la Lune. 

L’astronaute canadien Jeremy Hansen sera présent à 13 h, pour converser en ligne (et devant public) avec ses collègues astronautes David Saint-Jacques (récemment revenu de la Station spatiale internationale) et Bob Thirsk. 

Également au programme : des activités comme la Tomatosphère, où les jeunes sont invités à participer à de vraies expériences scientifiques destinées à faire pousser des plantes dans l’espace. 

L’exposition photographique Mondes d’ailleurs : Visions de notre système solaire, de Michael Benson, est toujours à l’affiche du musée.

La Lune géante a été conçue d’après des photos de la NASA et reproduit la géologie lunaire dans ses moindres détails.

Renseignements : nature.ca

***
William Lamoureux se greffe à Gypsy Muse pour saluer Django Reinhart

Le groupe Gypsy Muse s’associe au violoniste William Lamoureux pour s’attaquer au répertoire de Django Reinhart au pub Irene’s (885, rue Bank, Ottawa), le dimanche 21 juillet 2019, dès 15 h. 

Fondé par le guitariste d’Ottawa Justin Duhaime, Gypsy Muse offre « un mélange de swing énergique, de rythmes latins et de balades sulfureuses ». 

La bande se présente comme « l’ensemble hommage au jazz manouche le plus en demande de la région d’Ottawa-Gatineau ». 

M. Duhaime est accompagné de Nabil Yaghi à la guitare et Chris Pond à la contrebasse. 

Justin Duhaime donnera très régulièrement des concerts tout au long de l’été, en solo ou en duo, dans différents bars d’Ottawa. 

Un autre concert en formule quatuor, avec William Lamoureux, est prévu à Cantley (La Grange de la Gatineau) le 9 novembre prochain.

Le guitariste Justin Duhaime et sa bande jazz manouche Gypsy Muse s’associent au violoniste gatinois William Lamoureux.

Renseignements : justinduhaime.com ; irenespub.ca 
Billets : eventbrite.ca