Carrefour culturel

Les événements à venir dans le monde des arts.

Dans la tête d’une « folle » de David Bowie

Le collectif Le Club des Margareth présente THE MAN WHO SOLD THE WORLD, une plongée dans la psyché d’une fan inconditionnelle de David Bowie. Cette expérience théâtrale brouille la frontière entre le réel et l’imaginaire ; la vidéo y côtoie le graphisme et la sculpture, pour mieux « rendre tangible l’affect des personnages ». La pièce est présentée le 18 janvier 2019 (originalement programmé en décembre, le spectacle a été reporté), au centre L’Avant-première (432 boulevard Alexandre-Taché). Il s’agit du résultat de la résidence artistique du Club des Margareth, troisième participant de 2018-2019 du Projet 3e Œil. Le collectif est composé de Pierre-Luc Clément, Judith Poitras, Patrick Sénécal, Marjolaine Beauchamp et Catherine Levasseur-Terrien. La mise en scène est assurée par Pierre-Antoine Lafon Simard, épaulé de John Doucet à la scénographie.

Renseignements : avantpremiere.ca

(Mononc’) Serge chez Serge (Gainsbourg)

Irrévérencieux, mal léché : le 19 janvier à 20 h, Mononc’ Serge fera la propagande de sa Révolution conservatrice au Gainsbourg. Il n’est pas question d’un réel mouvement sociopolitique, mais du plus récent album du tonton qui brasse des cages en solo depuis une vingtaine d’années. Avec son trio rock, Mononc’ reprendra les morceaux les plus connus de son répertoire, dont le style se décline — dixit M. Serge — du trash au « rock de vieux fumeux de bat ». Oreilles chastes s’abstenir.

Renseignements et billets : gainsbourg.ca

Dans la toile du SLO

Pour son 40e anniversaire, le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) multiplie les événements hors de ses murs et hors de ses dates habituelles. Le dimanche 20 janvier à 19 h 30, le rendez-vous des bibliophiles tiendra l’une de ces discussions devant public au Troquet lors d’Araignée du soir. Inspirée du concept de The Moth, la causerie invite des personnalités à raconter sur scène une anecdote, un fait marquant qu’ils ont vécu. Le président d’honneur ainsi que deux invités du 40e Salon y seront présents (Stefan Psenak, Edem Awumey, Catherine Bellemare), de même que l’auteure Marjolaine Beauchamp, l’éditeur Stéphane Cormier, l’animatrice à Radio-Canada Jhade Montpetit ainsi que la directrice générale du SLO, Anne-Marie Trudel. Ceux qui ne peuvent s’aventurer dans la toile vespérale de l’Araignée d’un soir pourront réécouter la discussion dans un podcast de Transistor Media. L’événement est gratuit.

Renseignements : slo.qc.ca

Forêt d’art

À partir du jeudi 17 janvier, la commissaire Danielle Léonard et les artistes Mélodie Coutou, Cinthia Plouffe, Sally Lee Sheeks et Marc Walter mettent leurs œuvres en commun et posent une question : Entends-tu le vent dans les arbres ? Par le biais d’interventions graphiques et sculpturales, leur nouvelle exposition transforme la Galerie Montcalm en une forêt d’art et de poésie. Les sentiers seront ouverts aux randonneurs jusqu’au dimanche 3 mars.

Renseignements : gatineau.ca

La Grande Guerre sous tous ses angles

Mordus d’histoire, à vos agendas. Du 17 au 19 janvier, le Musée canadien de la guerre accueillera la conférence Le Canada en 1919 : un pays façonné par la guerre. Plusieurs éminents spécialistes d’histoire tiendront des séances sur les divers aspects de la Grande Guerre et de son legs, comme le retour des combattants autochtones, les conséquences subies par les familles et les enfants et les répercussions sur le Canada français. Il est possible de s’inscrire soit pour la journée de vendredi, soit pour celle de samedi.

Renseignements : museedelaguerre.ca

Les carnets de voyage de Kate Weekes

Tous les albums, ou presque, sont des carnets de voyage, croit l’auteure-compositrice-interprète folk Kate Weekes. Voyages intérieurs, littéraires, physiques ; le troisième album solo de l’Ontarienne, récemment revenue d’une décennie au Yukon, est tout cela à la fois. Enregistré à Chelsea en 2018, Taken by Surprise pige dans un récit de vie éclectique, dont les nombreux détours passent par la Norvège où elle a fait un voyage de traîneau à chiens, par la Chine qu’elle parcourue lors d’une tournée avec un groupe swing, par les rivières entre Whitehorse et Dawson City qu’elle a traversées en canot, et qui reste marqué par beaucoup de relations marquantes. La guitariste à la douce voix dévoilera ses récits à l’occasion du lancement de Taken by Surprise, le dimanche 20 janvier à 15 h, au Irene’s Pub.

Renseignements : Événement Facebook Kate Weekes - Ottawa CD Release

Zoom sur les migrations

L’Alliance française Ottawa invite à réfléchir sur un thème d’actualité. Dès le 14 janvier, une exposition des meilleures photos de l’Agence France-Presse montrera avec force les réalités des crises migratoires en Europe et à la frontière américano-mexicaine. Dans le même cadre, l’organisme culturel francophone projettera le 24 janvier prochain La cour de Babel, un documentaire sur le parcours d’adolescents étrangers qui apprennent le français dans une classe d’accueil à Paris. Enfin, le 30 janvier, l’événement international La nuit des idées se posera dans les mêmes bureaux de la rue MacLaren. Sous le thème Face au présent, des experts discuteront des migrations climatiques et répondront aux questions du public. Les invités seront Laurent Lepage, professeur associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM et Philippe Gachon, professeur au département de géographie de l’UQAM. D’autres intellectuels se joindront à eux, dont l’auteure et poète française Marie Baléo. L’événement est gratuit.

Renseignements : af.ca/ottawa/fr
Réservations (La nuit des idées) : eventbrite.ca