Carrefour culturel, 22 janvier 2019

Les événements à venir dans le monde des arts.

Yao le Nomade à Orléans

À la fin de l’année 2018, l’équipe des Arts du Droit avait dressé une liste d’événements culturels à ne pas rater en 2019. Le passage de Yao à Orléans faisait partie de la sélection. Un avant-goût du spectacle de Lapsus, son dernier album, avait été présenté l’an dernier à Gatineau dans le cadre du Projet 3e Œil.

Yao

Festif, vous dites ? Furieusement. Avec ses huit nominations au prochain gala Trille Or et son nouveau spectacle gratifié du prix Coup de foudre – remporté à Contact ontarois la semaine dernière – les Lapsus de Yao font consensus. Le chanteur Franco-Ontarien amorce une nouvelle tournée. Le spectacle Nomade sera présenté le jeudi 24 janvier au Centre des arts Shenkman. Allez-y en gougounes, en talons aiguilles ou en bottes de ski ; toutes les chaussures deviendront des souliers de danse lors de cette prestation qui n’est pas faite pour rester assis.

Renseignements : shenkmanarts.ca/fr

***

Harry Potter symphonique

Harry Potter symphonique

Sorciers, moldus et elfes de maison, sortez la poudre de cheminette : les 25 et 26 janvier à 19 h 30, l’Orchestre du Centre national des arts sera au Centre Canadian Tire pour interpréter toute la trame sonore d’Harry Potter à l’école de sorciers.

Le premier film de la saga sera projeté en haute définition sur écran géant, du début à la fin. Le concert fait partie de la tournée Harry Potter Film Concert Series, qui depuis 2016, a fait revivre la magie d’Harry Potter à plus de 500 000 mordus de la série autour du monde.

Renseignements : canadiantirecentre.com

***

Le documentaire « Les Mouvantes »

La Guidoune à l’église

Le vendredi 25 janvier, de 19 h 30 à 22 h 30, l’église de Duhamel prêtera sa nef aux créateurs locaux lors d’une soirée de projection de courts-métrages. Le programme comprend deux documenteurs — de faux documentaires tournés pour faire rire ou réfléchir. Les Mouvantes tente de faire lumière sur le phénomène des roches qui bougent à Saint-André-Avellin dans un faux thriller entièrement produit et réalisé dans la Petite-Nation, à coût nul.

Le deuxième, La Guidoune de Saint-André, propose « un périple d’une journée dans la vie de tous les jours » de la chic dame. Drôle et grinçant, le film a remporté le prix du public au Festival international du court-métrage de l’Outaouais en 2013.

Renseignements : Événement Facebook Projection de courts-métrages Outaouaien

***

Sauveurs de grand chemin

Dans un avenir pas si lointain, l’homosexualité est redevenue un crime passible de mort. Un réseau international de passeurs veille sur les condamnés et s’emploie à les sauver des griffes des autorités. Mais à qui peut-on réellement faire confiance en cette ère sombre ?

Dans Le chemin de fer lavande, les personnages de ce futur dystopique débattent à huis clos, cherchant à préserver soit leurs intérêts, soit leurs vies. Le mardi 29 janvier, à 19 h 30, le Théâtre de la vieille 17 présentera une mise en lecture de la traduction de cette pièce d’Isaac Aronovitch au Studio B de La Nouvelle Scène. Une traduction encore en chantier d’Hugues Beaudoin-Dumouchel. L’entrée est gratuite.

Réservations et détails : Facebook [Mise en lecture de Le chemin de fer lavande] ; vieille17.ca ; 613-241-8562, poste 230

***

Lux et de Béla Simò en Face à face 

L’Espace Pierre-Debain, dans le secteur Aylmer, accueille Face à face, une exposition conjointe d’Angèle Lux et de Béla Simò. « Fascinés par la symbolique des mains et l’expressivité du visage », les deux artistes proposent un « parcours métaphorique » dans lequel se font face l’homme et la femme, mais aussi les origines de la vie et « la façon dont l’activité créatrice et le langage nous rattachent au monde ».

Du 23 janvier à 18 h au 10 mars à 16 h, le Face à face de leurs œuvres en aluminium, aux formes organiques, ouvrent « un dialogue avec la matière » au Centre culturel du Vieux-Aylmer (120, rue Principale). L’entrée est gratuite.

Renseignements : 819-685-5033 ; gatineau.ca/viebranchee

***

Le documentaire « La cour de Babel »

Babel, ou le microcosme de l’intégration

Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais... ces collégiens âgés de 11 à 15 ans aux multiples origines ethniques se sont retrouvés dans une même classe d’accueil, afin d’apprendre le français. Pendant un an, la réalisatrice Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce microcosme scolaire.

Dans ce « petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration – et nous font espérer en l’avenir », dit-elle. Son documentaire, La Cour de Babel, sera projeté à l’Alliance Française le jeudi 24 janvier à 18 h 15. L’entrée est gratuite, les réservations obligatoires.

Réservations : eventbrite.ca

***

Lorraine Desmarais

Lorraine Desmarais revisite Bill Evans

Le trio Lorraine Desmarais plongera dans le répertoire du pianiste américain Bill Evans, le 25 janvier à La Nouvelle Scène. La pianiste et compositrice sera épaulée par Frédéric Alarie et Camil Bélisle. Le spectacle sera précédé de la présentation du documentaire Time Remembered, portant sur la vie Bill Evans.

Billets : nouvellescene.com

***

Réfléchir ensemble sur les migrations climatiques

L’Alliance Française Ottawa héberge une conférence-débat philosophique dans le cadre de la 4ème édition de la Nuit des Idées, mercredi 30 janvier à 18 h 15. Deux intervenants – Laurent Lepage, professeur associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, et Philippe Gachon, professeur au département de Géographie de l’UQAM – échangeront autour du thème des migrations climatiques, tout en répondant aux questions du public.

D’autres intellectuels prendront le micro, dont l’auteure et poète française Marie Baléo. Projet international initié par l’Institut français, la Nuit des Idées a pour thème Face au présent, cette année. La conférence est organisée en partenariat avec l’Ambassade de France au Canada.

Réservations : eventbrite.ca

***

Les inscriptions au FDMS sont ouvertes

Le Festival de danse en milieu scolaire (FDMS) a ouvert les candidatures en vue de sa cinquième édition, qui se déroulera du 21 au 23 mars à l’École secondaire publique De La Salle, à Ottawa. La date butoir pour les inscriptions est le 22 février. Le thème retenu cette année est « formatiON / créatiON / productiON », le « ON » faisant référence à « la présence et la vitalité » du fait français en ontario et de la « fierté francophone », exposent les organisateurs du festival.

Le FDMS offrira « un regard sur l’héritage culturel franco-ontarien tout en se projetant vers l’avenir à travers sa programmation ». Une centaine d’élèves de la 9e à la 12e année venus des quatre coins de l’Ontario seront conviés à Ottawa pour approfondir leurs connaissances et développer leur talent en danse, auprès de chorégraphes et danseurs professionnels de la région de la capitale nationale.

Outre des ateliers de danse de styles variés, des spectacles professionnels et des discussions autour de la danse, le festival se clôturera sur un grand spectacle collectif créé par les participants.

Renseignements : 613-725-9119 p.229 ; chantalracine@masconline.ca

***

Le rappeur ottavien Christian Djohoussou, alias Le R Premier

« R » comme « Richesse »... du patrimoine immigrant

En prévision du Mois de l’histoire des Noirs, le rappeur ottavien Christian Djohoussou (alias « Le R Premier ») animera une discussion sur « Les richesses du patrimoine immigrant d’Ottawa-Vanier ».

La causerie a lieu mercredi 23 janvier, à 18 h, au Muséoparc Vanier (300, avenue des Pères Blancs). Christian Djohossou, d’origine Béninoise, est résident du quartier Vanier.

Renseignements et réservations : 613-842 9871 poste 0 ; info@museoparc.ca