Calendrier culturel

Les événements à venir dans le monde des arts.

Vingt-six premières et Une dernière affaire

Le Festival du film de l’Union européenne (UEFF) sonne le début de sa 34e édition, le samedi 16 novembre, avec la projection, à 16 h, du film finlandais La dernière affaire (photo). 

Le voyage cinématographique à travers la diversité culturelle de l’UE se prolongera jusqu’au 8 décembre, à la Galerie d’art d’Ottawa, dans le hall Alma Duncan récemment rénové. Cette année, le festival propose 26 premières ottaviennes... ce qui signifie une première pour chacun des films proposés par les 26 États membres de l’Union européenne. 

Cette 34e édition d’EUFF propose une programmation des plus diversifiées. « Nous avons tout, des films à suspense aux drames historiques, comédies décalées aux documentaires engageants. Il s’agit d’une toile cinématique riche qui reflète la diversité et le grand éventail artistique des films contemporains [...] de l’Union européenne », souligne le directeur exécutif de L’Institut canadien du film, Tom McSorley.

Calendrier des projections et billets : cfi-icf.ca/euff  


* * *


Théières fumantes et plumes givrées

Le public est convié à En grève autour de théières fumantes, un spectacle-happening chapeauté par l’organisme Théâtre Action qui se déroulera successivement à Sudbury, Ottawa et Toronto, les 15, 16 et 21 novembre. 

À Ottawa, l’événement se déroulera le 16 novembre à 20 h, à l’Avant-Garde (135½, rue Besserer). 

Le spectacle est co-présenté par le Théâtre Catapulte. Ce happening mettra en vedette les œuvres de 11 plumes franco-ontariennes, réunies sous la direction artistique d’Antoine Côté Legault. 

Ces 11 autrices et auteurs de théâtre sont : Esther Beauchemin, Claude Guilmain, Edwige Jean-Pierre, Magali Lemèle, Charlotte L’Orage, Marc Lemyre, Marie-Claire Marcotte, Marie-Pierre Proulx, Alex Tétreault, Chloé Thériault et Donald Woo. 

À l’écriture et la composition, elle a bénéficié du coup de pouce de ses deux grands complices, Denis Columbus et le Gatinois Ricky Paquette. 

La blueswoman, récipiendaire de neuf Maple Blues Awards, lancera son disque au Gainsbourg, le 16 novembre à 20 h.

Billets : weezevent.com ; gainsbourg.ca ; 819-777-3700


* * *


Rarissime concert polychoral

Le Chœur classique de l’Outaouais (CCO) soulignera le 50e anniversaire de l’École de musique de l’Université d’Ottawa (EMUO) en organisant un évènement choral mémorable. 

Pour la circonstance, six solistes de issus de l’EMUO et quatre chœurs (soit plus de 150 choristes provenant des deux côtés de la rivière des Outaouais) uniront leurs voix les 16 et 17 novembre. 

Laurence Ewashko dirigera la pièce maîtresse de ce concert anniversaire, le Beatus Vir de Vivaldi, une « œuvre polychorale rarement présentée, du fait de l’effectif important de chanteurs qu’elle requiert », rappelle Johane Tremblay, du CCO. 

Un premier concert aura lieu à Ottawa le 16 novembre, à 20 h, à l’église Saint-Joseph (174, rue Wilbrod). Un second se tiendra le lendemain à 15 h 30, à Gatineau, à l’église Saint-François-de-Sales (799, rue Jacques-Cartier). 

Les quatre chœurs participants sont l’ensemble Calixa-Lavallé et l’ensemble Choral (tous deux dirigés par Laurence Ewashko), la Chorale de l’Université d’Ottawa (dirigée par Robert Filion) et le CCO (sous la direction de Tiphaine Legrand).

Billets : choeurclassiqueoutaouais.ca ; Librairie du Soleil ; The Leading Note


Lydia Képinski dévoile son côté Sauvage(s)

Choses Sauvages et Lydia Képinski partageront la scène du Minotaure, le 16 novembre. Lydia Képinski a fait paraître cette année l’album Premier Juin remix, sur lequel elle redonne une nouvelle vie aux chansons de l’album éponyme paru un an plus tôt. 

La musicienne propose une pop « intelligente » et lumineuse, aux arrangements « finement ciselés », et lourde de guitares électriques. 

Mis en nomination pour l’album alternatif de l’année dans le cadre des derniers galas de l’ADISQ, le quintette Choses Sauvages se caractérise par son énergie funk boostée au punk, portée par des grooves de basse intenses et des synthétiseurs dreamy. 

Billets : minotaure.ca ; 819-600-6466


L’OSO explore la guerre, la mort et la transfiguration

L’orchestre symphonique d’Ottawa présente Symphonic Spectacular: Guerre, mort et transfiguration, en convoquant le répertoire de Sibelius, Tchaikovsky et Strauss. Ce concert présenté lundi 18 novembre à 19h30 au centre Carleton Dominion Chalmers réunira le violoniste Nikki Chooi et le chef Jean-François Rivest, à titre d’invités. Il mettra aussi en vedette le travail du compositeur d’Ottawa Victor Herbiet, dont sera joué en première mondiale Sur les berges du Saint-Laurent. 


Le violoniste prodige Nikki Chooi

M. Chooi interprétera le Concerto pour violon en ré mineur, op. 47, seul concerto jamais écris par Jean Sibelius, qui constitue «l’une des œuvres les plus difficiles du répertoire pour violon solo», précise l’OSO. L’orchestre plongera également dans L’ouverture de 1812, par laquelle Tchaikovsky commémore une importante victoire militaire russe contre l’armée napoléonienne, et le dramatique poème symphonique Mort et Transfiguration, de Richard Strauss.


Renseignements et billets: 613-231-7802 ; ottawasymphony.com


* * *


Vivre une retraite épanouie

La librairie-galerie d’art Bouquinart convie le public à une causerie en compagnie de l’auteure Guilhème Pérodeau. Cette gérontologue, enseignante au département de psychoéducation et psychologie de l’UQO, viendra parler de l’art d’embrasser une retraite harmonieuse. «Le retraité doit naviguer avec discernement et sagesse. L’âgisme (dénigrement des personnes âgées) surtout lorsqu’il est auto-infligé, peut devenir un écueil de taille», dit-elle en préambule. 

La causerie sera animée par Judith Daoust et Louise Plouffe, dimanche 17 novembre à 14 h. S’ensuivront une période de discussion et une séance de dédicaces de son livre La pleine conscience. Judith Daoust évolue dans le réseau de la santé et des services sociaux depuis plus de 20 ans. Louise Plouffe est psychologue et enseignante retraitée. Bouquinart est située au 110, rue Principale, dans le secteur Aylmer.


Renseignements: 819-332-3334 ; librairie@bouquinart.ca

Anavour, légende vivante!

Le chanteur français Jules Grison est de retour à Ottawa pour présenter son spectacle Formidable! Aznavour – L’histoire d’une légende, dans lequel il rend hommage au grand Charles. Il est attendu mardi 19 novembre, à 20h, au Centres des arts Shenkman d’Orléans. 

Jules Grison dans «Formidable Aznavour», hommage scénique au grand Charles Aznavour.

Ce spectacle plonge le spectateur dans les rues de Paris à l’époque de La Bohème; puis Grison et ses cinq musiciens évoquent la carrière d’Aznavour à travers un florilège de ses plus grandes chansons. 

Cet hommage a été réalisé avec l’approbation de Charles Aznavour, donnée peu avant sa mort.

Billets: shenkmanarts.ca ; 613-580-2787


* * *


Léda, une veuve qui décoiffe


Le Théâtre du Village (TdV) d’Orléans entame les représentations de sa nouvelle pièce, Léda ou le cheval qui rêve. Le centre des arts Shenkman accueille la troupe communautaire orléanaise du 14 au 16 novembre à 19h30 et le dimanche 17 novembre à 13h30. Cette comédie dramatique signée Maryse Pelletier est mise en scène par le directeur artistique du TdV, Francis Leblanc. 

Glady’s Rocque y tient le rôle de Léda. La distribution comprend également Véronique Allard, Mélanie Cloutier, Michel Desjardins, Claire LaBrosse et Ludovic Leblanc. Le récit a pour cadre une résidence pour personnes âgées dont la vie des pensionnaires sera quelque peu bouleversée à l’arrivée de Léda. Aussitôt débarquée, cette «veuve peu ordinaire» se livre à des expériences risquées, et, amateure de courses, misera sur une vieille jument qui risque de lui faire perdre des plumes.


Renseignements: theatreduvillage.com ; billets: shenkmanarts.ca


* * *


Arobas se lance dans un collage «rétrospective»

La pièce Pleins feux sur nos 15 ans, que le Théâtre AROBAS propose du 21 novembre au 1er décembre, est un collage de courtes pièces et de monologues que la troupe a interprété dans les 15 dernières années. 

Ce spectacle rétrospective sert à souligner les 15 ans d’AROBAS, qui est la troupe communautaire de l’Académie des retraités de l’Outaouais (ARO). Il est mis en scène par Judith Lévy-Goulet ; Sasha Dominique a assure la direction artistique. 

L'équipe de la distribution de la pièce «Pleins Feux», du Théâtre Arobas.

La distribution fait appel aux citoyen-acteurs et citoyennes-actrices Lise Duguay, Christiane Marois, Marie L’Hérault (1ère rangée, sur notre photo); Luce Legresley, Micheline Lalonde, Diane Lemieux (2e rangée) ; René Leduc, Antoine Lecavalier, Diane Regaudie (3e rangée) ; Yves Rochon, Simon Cousineau et Roger Labelle (4e rangée). Les représentations auront lieu à l’Espace René-Provost (39, rue Leduc), du jeudi au samedi à 20 h, et le dimanche à 14 h. Billets (15$): ARO (331, boulevard Cité-des-Jeunes)


Renseignements: 819-776-5052 ; 819 319-9139 ; academiedesretraites.ca