Calendrier culturel, 3 décembre 2019

Les événements à venir dans le monde des arts.

Geneviève, Alain et des flocons

Geneviève & Alain (Geneviève Roberge-Boucard et Alain Barbeau) se produiront au Centre national des arts le vendredi 6 décembre. Le duo a fait paraître la semaine dernière une chanson dans l’esprit des Fêtes intitulée La neige

Cette pièce tirée du répertoire de 33 Barrette, cité comme « l’un des premiers groupes de l’histoire de la musique franco-ontarienne », a été revampée par le réalisateur Carl Bastien, qui a créé de nouveaux arrangements. 

Le reste du spectacle sera consacré au plus récent album du duo, De la rivière à la mer. Lui aussi réalisé par Carl Bastien (Daniel Bélanger, Dumas, Damien Robitaille), ce disque est en nomination dans le cadre des prochains Canadian Folk Music Awards.

Billets : 1 -888-991-2787 ; ticketmaster.ca


José Claer : la poésie de la sexualité trans

Le poète José Claer lance un nouveau recueil, Mordre jusqu’au sang dans le rouge à lèvres, dans lequel il explore en mots et en images crus sa « mémoire de femme » et « son imaginaire d’homme », ainsi que sa sexualité transgenre. 

Le lancement a lieu le jeudi 5 décembre, de 17 h à 19 h, au Troquet, dans le Vieux-Hull. 

Les poètes Guy Jean, Alex Deschênes, Fanny Lachambre et Chantal DesRochers profiteront de l’occasion pour faire la lecture de textes de José Claer, qui assume une poésie délibérément plus crue qu’auparavant. 

L’entrée est gratuite. En bonus : distribution de rouge à lèvres.

Renseignements : 819-205-9060


L’histoire du rock, revue et corrigée !

Pour son dernier concert de l’année, La Grange de la Gatineau (80, chemin Summer ; Cantley) accueille Hey, Wow samedi 7 décembre. 

La bande franco-ontarienne (em)mêle musique traditionnelle et sonorités pop, funk et disco, dans un grand charivari porté par l’accordéon de Jean-Marc Lalonde (Deux Saisons, La Ligue du bonheur). 

Énergique et festive, la bande de Hey, Wow s’amuse à réécrire l’histoire de la musique à partir d’un postulat surprenant : que serait-il arrivé si l’accordéon avait supplanté la guitare en tant qu’instrument phare du rock, dès les années 1970, et qu’il était aujourd’hui encore au summum de la coolitude ? 

Son instrument est donc branché sur toutes sortes de pédales, comme le sont souvent les guitares électriques.

Renseigements : 819-827-3164 ; grange.ca ; heywow.ca


Pulsart explore le space jazz

La formation jazz de Québec Pulsart Trio sera de passage à Ottawa le 7 décembre pour y lancer son tout premier album, Elevation, paru le 25 octobre. 

Le groupe propose un mélange de jazz fusion, de rock progressif et de funk... métissage que le trio a baptisé du « space jazz ». D’ailleurs, les musiciens – Olivier Madore-Millette (orgue), Jérémie Carrier (vibraphone) et Simon Beauséjour Boudreault (batterie) – rendent sur ce disque un hommage à la mission Apollo 11, lancée il y a 50 ans. 

Ainsi, la première pièce, Turbulence, évoque le lancement de cette odyssée spatiale... qui « se poursuit au fil de l’album, évoquant divers états d’âme et réflexions alors que le groupe progresse dans notre système solaire », explique le groupe, dont les inspirations musicales vont d’Emerson Lake and Palmer à Chick Corea en passant par Snarky Puppy. 

Le concert a lieu dans la boutique du disquaire Record Runner, le samedi 7 décembre à 20 h.

Billets (25$) : recordrunner.ca


Lancement du livre À bouches décousues

Avec le livre À bouches décousues, où cohabitent prose et poésie, un collectif de « sept survivantes » propose sept récits qui s’entremêlent, tout en abordant la violence sexuelle. 

Leur projet d’écriture a commencé à l’automne 2017, grâce au projet L’expression par l’art, en route vers la guérison mis en place par l’organisme ottavien CALACS. 

Le public pourra rencontrer les autrices lors du lancement de leur livre, qui se tiendra le jeudi 5 décembre, de 17 h à 19 h, au 140 avenue Mann, à Ottawa. 

Une mise en lecture de textes sera assurée par Sylvie Pilon, Lynda Proulx, Charline M. Cormier, Andréanne Charron, Mike Gannonberg, Karine Lachapelle et Michelle Deshaies. 

On y découvrira aussi une exposition pop up de peintures et d’œuvres visuelles créées par ces femmes au fil du processus d’écriture.

Renseignements et RSVP : abouchesdecousues@gmail.com ; 613-0742-2403 poste 2237 ; 613-742-2493.


Du Almodóvar dans le Vieux-Hull 

Le Ciné-club de Hull organise la projection de Douleur et gloire, de Pedro Almodóvar. Le film sera présenté – en version originale, avec sous-titres en français – le lundi 9 décembre à 19 h, au Troquet. 

Le long-métrage, qui réunit Antonio Banderas et Penélope Cruz, retrace le parcours d’un réalisateur souffreteux, incapable de séparer sa création artistique et sa vie privée, et déprimé par le vide que provoque en lui son manque d’inspiration.

Renseignements : facebook.com [Ciné Jonction] Billets disponibles sur place.


Les petits remèdes de Kliffs 

Le duo Kliffs s’arrête à Ottawa dans le cadre d’une tournée canadienne. Ce tandem berlinois composé du Canadien Mark Bérubé et de l’Allemande Kristina Koropecki (une collaboratrice d’Agnes Obel) a fait paraître à la fin novembre l’album Temporary Cures. 

Entre le « folk de chambre » et la « méditation sautillante », le poétique duo s’amuse à composer des « chansons pop pour danseurs timides », pétries d’atmosphères rappelant la « quiétude des rayons du soleil matinal qui viennent chatouiller les nuages et des morceaux qui accompagnent de façon idéale une balade nocturne à vélo dans un centre-ville ». 

Le duo est en prestation au LIVE ! on Elgin (220, rue Elgin) le 5 décembre, à 20 h.

Renseignements : liveonelgin.com ; 613-695-5483 ; kliffs.com