Calendrier culturel, 29 octobre 2019

Les événements à venir dans le monde des arts.

The Dead South, version Undead

Le quatuor The Dead South, qui vient de faire paraître un troisième album, Sugar & Joy, vient faire résonner ses mélodies bluegrass de façon toute spéciale, à Ottawa, à l’occasion d’Halloween. Le sympathique groupe saskatchewanais sera à l’aréna de la Place TD, le 29 octobre... pour un spectacle quasi-exclusif (Toronto y aura droit aussi, le 31) intitulé The Undead South.

Le groupe The Dead South

Black Lung, nouvel extrait de la bande junoïsée, trône au sommet de plusieurs palmarès (catégorie Bluegrass ou Americana) aux États-Unis, en Grande-Bretagne et au Canada. The Dead South est allé enregistrer son nouvel album à Muscle Shoals, en Alabama, avec le réalisateur Jimmy Nutt, lauréat d’un prix Grammy.

Renseignements : tdplace.ca ; 613-232-6767

***

Frankenstein : l’opéra joliment monstrueux

Pour l’Halloween, le Centre Carleton Dominion-Chalmers (355, rue Cooper) accueille Frankenstein. Pour cette première ottavienne, la production opératique d’Andrew Ager sera présentée dans sa « mise en scène complète » le 31 octobre et le 1er novembre 2019, à 19 h 30. Le spectacle met en valeur une distribution canadienne, dont la soprano Bronwyn Thies-Hompson et le baryton James Coole-Stevenson, vedettes récurrentes du festival Musique et Autres Mondes, à Ottawa, qui soutient la production.

L'opéra «Frankenstein»

L’opéra relate l’histoire classique du Dr Victor Frankenstein qui, poursuivant son obsession pour réanimer les cellules inanimées, va créer « un être à stature énorme »... et les conséquences désastreuses de cette monstrueuse « naissance ». La performance est « saisissante du début à la fin », a estimé en critique la revue torontoise Whole Note. Le Theatre Dominion Chalmers a été entièrement rénové, en 2018. 

Renseignements : musicandbeyond.ca

Billets : eventbrite.ca

***

Nouveau Concert in Parc Champlain

Un premier concert réunissant Mauro Bertoli au piano et Jethro Marks au violon alto aura lieu vendredi 1er novembre à 20 h. La prestation aura lieu au 30 rue de Saint-Malo, dans le quartier Parc Champlain (dans le secteur Aylmer). Le répertoire sera consacré à Nino Rota (à qui l’on doit la trame sonore du film Le Parrain) et au XIXe siècle, avec des œuvres de Henri Vieuxtemps and Johannes Brahms.

L'altiste Jethro Marks

Il s’agit d’un spectacle-bénéfice destiné à soutenir financièrement l’initiative « Casa Marisa » et venir en aide à une poignée d’orphelinats de Kinshasa, en République Démocratique du Congo. Un don de 30 $ par personne est suggéré. Le concert sera suivi d’une réception modeste (bouchées et boissons). Jethro Marks est l’altiste solo de l’Orchestre du Centre national des Arts. Mauro Bertoli enseigne le piano at à l’Université d’Ottawa et accompagne les musiciens du Conservatoire de Musique de Gatineau. Les places étant très limitées (45 personnes), les réservations sont de mise. 

Réservations : mitbravour@gmail.com

Renseignements : mitbravour.com

***

Célébrer les morts avec la joie mexicaine

Des célébrations d’inspiration mexicaine autour du jour des Morts auront lieu à la Maison du citoyen du 31 octobre au 3 novembre. Le public est invité à célébrer el Día de los muertos autour d’un grand autel, et de plusieurs activités gratuites (en espagnol, la plupart du temps) : concerts, danses folkloriques, pièces de théâtre, lecture de conte et banquet littéraire, etc. Un cocktail d’ouverture est prévu à 17 h 30, le 30 octobre. L’autel – qui sera dédié à la mémoire du célèbre anthropologue mexicain, Miguel León Portilla, décédé le 1er octobre – est une œuvre des étudiants et professeurs d’art de la Modern American School ; ce centre d’enseignement mexicain participe au projet pour la deuxième année consécutive.

La Maison du citoyen accueille les célébrations mexicaines du jour des Morts.

Tradition typiquement mexicaine, le jour des Morts est célébré devant des autels colorés, où l’on « prépare le retour transitoire des êtres chers, dans une atmosphère de respect et d’amour en leur mémoire », rappelle l’UNAM-Canada, qui organise l’initiative. L’université mexicaine à Gatineau est appuyée par la ville, l’ambassade du Mexique au Canada et le ballet Aztlán. Les célébrations se feront sous la thématique du 500e anniversaire de l’arrivée de Hernán Cortés au Mexique. 

Horaires et programmation détaillée : canada.unam.mx

***

Mystères à Natagamau finit Sur la voie du sang

L’auteur Didier Périès vient de faire paraître un nouveau roman, Sur la voie du sang, troisième et dernier volet de sa série « à suspense » Mystères à Natagamau, publiée par les éditions David. Un lancement est organisé mardi 29 octobre, de 17 h à 19 h, à la librairie Bouquinart (110, rue Principale), à Aylmer.

«Sur la voie du sang», de la série «Mystères à Natagamau» de l'auteur Didier Périès

Au programme : lecture de textes et dédicaces. Un verre de l’amitié sera servi. L’entrée est libre. L’auteur offrira également une séance de dédicaces, à la Librairie Michabou (Galeries Aylmer) samedi 2 novembre. Campé dans le Nord du Québec, Sur la voie du sang suit le parcours de deux jeunes femmes qui, ayant terminé leurs études universitaires, retournent sur leur réserve autochtone, où elles entament leur vie professionnelle... et iront de mystères en rebondissements. Il s’agit d’un « roman d’aventures, d’apprentissage et d’amour », porté par les « thèmes de l’environnement, des relations avec les autochtones ou de la place des femmes dans notre société », explique l’auteur. Le premier tome de ce triptyque destiné aux adolescents a été finaliste au prix littéraire Le Droit – jeunesse en 2014. Il mettait en scène les mêmes deux protagonistes féminins, Erika et Olivia.

Renseignements : editionsdavid.com

***

L’Hull’ween déraille avec un géant de ferraille !

L’Hull’ween tiendra sa huitième édition, jeudi 31 octobre de 16 h à 20 h. Le Parc Dupuis, dans le Vieux-Hull, verra la visite d’un robot gigantesque fait de matériel recyclé. Cette année, la fête s’anime sous le thème : « tapage, recyclage et robots bric’hull’és ». Elle aura pour point d’orgue les Géants de ferrailles, spectacle « éco-divertissant » que rythmera la Junkyard Symphony. Cette bande de percussionnistes d’Ottawa-Gatineau fera danser les visiteurs (et le robot ?) « sur une méga grosse batterie de tambours bricolés ».

La troupe de percussionnistes Junkyard Symphony – accompagnée de son robot géant – animera le parc Dupuis, dans le Vieux-Hull, à l’occasion de la 8e édition de l’Hull’ween.

L’entrée est libre. Au programme : kiosque de barbe à papa, DJ et maisons hantées, ainsi qu’une lecture de contes (dès 17 h 15 à l’école St-Rédempteur). Des tables seront installées pour qui voudrait distribuer des bonbons. La fête de l’Hull’ween est organisée par les Familles Actives et Motivées de l’Île de Hull (FAMIH), en partenariat avec la Ville de Gatineau et les Enfants de l’Espoir de Hull, depuis 8 ans. 

Renseignements : lesfamih@gmail.com ; Facebook [Junkyard Symphony]