Calendrier culturel, 19 mars 2019

Les événements à venir dans le monde des arts.

Buvez comme James Bond, grâce au FFO

Le Festival du film de l’Outaouais (FFO) met aux enchères une bouteille de Château Angélus 1982. L’encan concerne un « vin exceptionnel », d’une année qui plus est « introuvable », mais c’est « surtout un grand cru pour le cinéma », rappelle le fondateur du FFO, Didier Farré. C’est le vin que boit James Bond en compagnie de Vesper Lynd (sous les traits respectifs de Daniel Craig et Eva Green) dans une scène du film Casino Royale, souligne-t-il.

Scène du film « Casino Royale »

Les amateurs et œnologues peuvent proposer une offre par téléphone ou par courriel, d’ici le 22 mars, à 19 h 30. La plus haute enchère pour cette bouteille rarissime sera dévoilée en soirée, le 22 mars. Le montant sera reversé dans les caisses du festival. Le Château Angélus – un Saint-Émilion – est classé Premier grand cru classé A. Une bouteille d’Angélus 2010 se vendait récemment 586 $ assure M. Farré, qui offrira au gagnant « toute la documentation » prouvant l’authenticité de la bouteille.

Enchères : 514-995-4168 ; 438-883-1663 ; bothayna@offestival.com

***

Le clavecin à travers les âges

Ce weekend, les Plaisirs du clavecin proposent un programme double pour partager les « plaisirs » de l’instrument baroque avec des musiciens de tous les âges. Le 23 mars à 19 h, les œuvres de deux « Leclair » seront mises en musique lors du concert Regards croisés : les flûtistes baroques Mika Putterman et Christiane Laflamme et la claveciniste Johanne Couture interpréteront les compositions de Jean-Marie Leclair (XVIIIe siècle) et de François -Hugues Leclair (contemporain), ainsi que d’autres compositeurs des XVIIe et XVIIIe siècles. Le concert aura lieu au Château Monsarrat, à Gatineau. Le dimanche 24 mars, place aux jeunes : la chorale de l’école L’Orée-des-Bois, dirigée par Denis Desjardins, se joindra au même trio pour présenter un registre traversant les siècles, et mettant en vedette MM. Leclair. François -Hugues Leclair y participera, pour rencontrer le jeune public. Un atelier est prévu à 13 h 30, au Conservatoire de musique de Gatineau.

Renseignements et billets : plaisirsduclavecin.com

***

Jean-Sébastien Côté

Une musique aux sauvages beautés

Le compositeur Jean-Sébastien Côté lance l’album Wilderness ce 19 mars, à 19 h, à la Galerie d’Art d’Ottawa. À l’origine, la musique a été composée pour Something About Wilderness And Several Attempts At Taming Beauty, une œuvre chorégraphique du Skånes Dansteater, signée par Mélanie Demers et Laila Diallo. Wilderness a été enregistré à Hull et à Malmö et Skåne, en Suède. Son disque « s’inspire du paradoxe que présente la nature à son état sauvage : calme, majestueuse et immuable en surface, chaotique et désordonnée en profondeur ». La musique s’appuie sur la richesse texturale d’une section de cordes, qui l’accompagnera sur scène lors du lancement. Collaborateur du metteur en scène Robert Lepage pendant près de 15 ans, le Rimouskois Jean-Sébastien Côté s’est installé dans la région d’Ottawa-Gatineau il y a près de six ans. Ce compositeur et concepteur sonore prend « soin d’élaborer des paysages sonores complexes et évocateurs qui se dévoilent après plusieurs écoutes ». 

Renseignements : jscote.com [albumparty] ; bandcamp.com [jean-sebastiencote]

***

Rose-Marie Perreault

Métiers du 7e art démystifiés

L’actrice Rose-Marie Perreault, qui endosse cette année la présidence d’honneur du Festival du film de l’Outaouais (FFO), connaît dans sa carrière une vitesse de croisière fulgurante depuis son apparition dans Les démons (2015). On l’aura vue dans La chute de l’empire américain (2018), La Bolduc (2018) et récemment dans la bouleversante série Le Monstre, qui met en images la relation abusive de l’auteure Ingrid Falaise avec un conjoint appelé simplement « M ». Comment en est-elle arrivée là ? La comédienne s’entretiendra avec Michel Picard et répondra aux questions du public lors d’une classe de maître le samedi 23 mars de 10 h à midi, au Cinéma 9. Son agente Nathalie Duchesne, également présidente et fondatrice de l’Agence artistique Duchesne, y dévoilera également les secrets de son métier. L’événement est gratuit ; il est obligatoire de réserver sa place.

Renseignements : offestival.com
Réservations : eventbrite.ca

***

Ce charmant menteur félin...

Dans le cadre de son Ciné-club, l’Alliance française d’Ottawa (352, rue MacLaren) projette Le chat du rabbin, le 19 mars à 18 h 15. Ce long-métrage d’animation (2011) est signé Johann Sfar et Antoine Delesvaux, d’après la bande dessinée de M. Sfar (Gainsbourg [vie héroïque]). Le récit nous transporte à Alger, dans les années 1920, chez le rabbin Sfar qui vit avec sa fille Zlabya et un chat espiègle doté de parole humaine, mais qui ne raconte que des mensonges. Le film est diffusé en version française sous-titrée en anglais. La projection est gratuite, mais les réservations sont obligatoires.

Renseignements : af.ca

Billets : eventbrite.ca