Calendrier culturel, 18 février 2020

L'équipe des arts
L'équipe des arts
Le Droit
Les événements à venir dans le monde des arts.

Supercalifragilisticexpidélilicieusement symphonique

Mary Poppins « visitera » le Centre national des arts, du 20 février au 22 février. 

Le film culte mettant en vedette Julie Andrews dans le rôle de la nounou magique sera présenté à la salle Southam en version ciné-concert. 

La trame musicale du film de Disney sera donc jouée par l’orchestre du CNA, que dirigera le chef Jack Everly.

Billets: nac-cna.ca

Constantinople : à couper les Souffles

Constantinople et ses invités proposent Souffles, un concert où la formation pousse l’exercice du métissage musical et culturel : les chants et prières mi’gmaq s’y mêlent aux chants diphoniques de Touva et aux chants de gorge des Innus. 

À ce dialogue s’ajoutent les trilles du ney, cette flûte en roseau emblématique des antiques chants persans, ainsi qu’un setâr « fougueux », une viole de gambe et des tambours. 

Le concert se tiendra le 20 février à 19 h 30 au Allsaints event space (330, avenue Laurier E).

Billets: musicandbeyond.ca ; 613-230-3050

Bedouin Soundclash plante sa tente à Ottawa

La formation ontarienne Bedouin Soundclash est revenue à l’avant-scène en octobre dernier à la sortie de Mass, son premier album depuis presque une décennie. 

Le désormais duo (le chanteur Jay Malinowski et le bassiste Eon Sinclair) sera de passage au Centre Bronson d’Ottawa le vendredi 21 février à 19 h 30, dans le cadre de leur première tournée canadienne depuis 2011.

Puisant dans l’énergie de la Nouvelle Orléans, Mass, leur cinquième opus, intègre des influences musicales diverses, du swing Big Band au jazz en passant par la pop, la soca, l’afro-pop, le gospel et l’électronique. Bedouin Soundclash a raflé en 2006 le trophée JUNO du groupe révélation de l’année, grâce à son mélange de regeae et de folk électronique.

Le duo a aussi participé aux tournées internationales de No Doubt, Ben Harper et Thievery Corporation.

Billets: spectrasonic.com ; vertigorecords.ca

Mort Rose : morts de rire !

Le groupe Mort Rose arrive au Minotaure le 22 février pour y lancer son premier long-jeu, Nés pour aimer, paru le 31 janvier. 

Le groupe se distingue par l’humour et l’esthétique rétro de son univers musical, comme si le groupe déboulait tout juste des années 60.

Avec ses textes tantôt « ensoleillés et ludiques », parfois « amoureux et lancinants », Mort Rose ne se prend guère plus au sérieux que les Trois Accords et propose des chansons à la fois pleines d’énergie et de sensibilité. Nés pour aimer fait suite au minialbum Avoir 20 ans, sorti en 2017.

Renseignements: Facebook [Minotaure] 

Maureen Fehr et le verre en fusion

Le verre non pas soufflé mais « fusionné » est à l’honneur de la nouvelle exposition présentée à la Galerie Old Chelsea. Du 21 février au 11 mars, on pourra y apprécier les œuvres de Maureen Fehr. 

« La technique de fusion et de moulage de morceaux de verre de différentes couleurs date de plus de 3000 ans », rappelle l’artiste de Chelsea, qui compose des images à partir de morceaux de verre coupés, avant de faire fondre la pièce finale dans un four. 

L’artiste peut ensuite orner ses œuvres de verre écrasé, de peinture ou de feuilles de cuivre, « pour augmenter certains effets visuels », explique Maureen Fehr. 

Elle affectionne particulièrement la palette du vert et du bleu, « qui envoient à la couleur de l’eau », ses créations étant inspirées de « son amour de la nature, de la rivière Gatineau et du bois de grève ». 

Un vernissage est prévu le dimanche 23 février de 13 h à 16 h (à l’étage du restaurant Les Fougères, au 783, route 105).

Renseignements: galerieoldchelsea.ca ; 613-748-7528

Heaps au Rainbow

Le groupe Heaps (ex-The Kents) lance sa tournée à Ottawa. La formation rock indé Heaps will est de passage au Bistro Rainbow le 20 février. 

Le groupe ontarien – jusqu’à tout récemment connu sous le nom de The Kents – a fait paraître un premier single, Softly, sous sa nouvelle appellation. La chanson figurera sur l’album que le quatuor a prévu de faire paraître cette année. 

En tant que The Kents, le groupe a récolté plus de 5 millions d’écoutes sur Spotify, et ses mélodies ont accompagné de nombreuses émissions télévisées sportives, de Hockey Night In Canada à MLB’s World Series en passant par les Jeux olympiques de 2018. Le concert ottavien est le tout premier arrêt d’une tournée ontarienne.

Renseignements: whatisheaps.com ; therainbow.ca ; 613-241-5123

Michel Robichaud et Sara Dufour en doublé à Orléans

Sara Dufour et Michel Robichaud partageront la scène du Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO), le samedi 22 février. 

Le centre culturel (6600, rue Carrière) accueille les deux artistes en plateau double, dans une ambiance intimiste, en configuration « cabaret ». 

Lauréate de la Chanson de l’année SOCAN à l’édition 2017 du Gala country (pour la chanson Johnny), Sara Dufour se démarque par sa spontanéité et des chansons country-folk plutôt humoristiques. 

Pas moins espiègle, Michel Robichaud, gagnant du Festival de la chanson de Granby en 2014, manie avec autant d’habileté la plume et la guitare, en proposant des historiettes qui « portent un regard amusé sur nos incohérences ». 

Renseignements: mifo.ca