Calendrier culturel, 10 décembre 2019

L'équipe des arts
L'équipe des arts
Le Droit
Les événements à venir dans le monde des arts.
Les routes ignorées

L’oiseau de feu des Ombres folles

Le Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO) reçoit Les routes ignorées, le samedi 14 décembre à 15 h. Ce spectacle de marionnettes s’inspire du conte traditionnel russe Ivan Tsarévitch, l’Oiseau-de-feu et le Loup-gris. Avec « humour et inventivité », il jongle entre marionnettes, théâtre d’ombre et livres animés, au rythme d’une « musique endiablée ». Le spectacle destiné aux « enfants de cinq ans et plus », Les routes ignorées a été créé en 2012-2013 par la compagnie Ombres folles, qui continue de le présenter, depuis. Le MIFO est situé au 6600, rue Carrière, à Orléans.

Billets : mifo.ca ; 613-830-6436

+++

Savina Yannatou

Les accords mystiques de Constantinople

L’ensemble Constantinople propose un « concert cérémoniel » à Ottawa. Praises to the Sea/Louanges à la Mer, que Constantinople donnera le vendredi 13 décembre à 19 h 30 à la First Baptist Church, se veut « un concert cérémoniel en cinq parties, dans l’esprit d’une quête mystique ». À cette occasion, l’orchestre bénéficiera de la complicité de la chanteuse au timbre cristallin Savina Yannatou.

Billets et passeports : musicandbeyond.ca ; 613-241-0777 ; Musique et autres mondes (51, rue William)

+++

Justin Lacroix et Kristine St-Pierre

Noël avec eux

L’Ottavienne Kristine St-Pierre et le Franco-manitobain (de Winnipeg) Justin Lacroix, qui viennent de signer un album de Noël, proposent un spectacle de lancement à La nouvelle scène, le 14 décembre à 19 h 30. C’est la première fois que ces deux musiciens font paraître un album en commun, bien que leur collaboration sur scène remonte à plusieurs années. Ce disque, intitulé Noël avec toi, comporte neuf chansons originales portées par des mélodies jazzées et folk. Pour ce disque, chaque texte et chaque musique ont été créés à quatre mains. Le tandem promet « un spectacle à la fois enjoué et touchant, parfait pour célébrer l’hiver et la bonté du temps des Fêtes ». 

Billets : eventbrite.ca

+++

Le rose problématique ?

Le rose, une couleur réservée aux filles ? Cette idée préconçue va bousculer l’univers de quatre amis, dans Le problème avec le rose. Cette pièce pour la jeunesse (elle se destine aux 6 à 12 ans) est présentée au Studio Azrieli au Centre national des Arts les 14 et 15 décembre à 15 h. En se penchant sur la question, le quatuor réalisera rapidement que « le problème avec le rose, c’est qu’il est partout : ouvre simplement la bouche, tu vas voir », apostrophent les créateurs de ce « spectacle ébouriffant ». Le problème avec le rose est une coproduction du Petit Théâtre de Sherbrooke et de La [parenthèse]. Le spectacle prend le « texte sonore » d’Érika Tremblay-Roy, pour le faire entrer en résonance avec une « vibrante partition dansée » signée Christophe Garcia. Les spectateurs de la représentation du 14 décembre sont invités à demeurer dans la salle après le spectacle, pour participer à une discussion philosophique en compagnie de Stéphanie Boyer, « éclaireuse devant les grandes questions de la vie ». (Cet espace post-spectacle où « propulser les idées en orbite » est joliment appelé la Philosphère.)

Billets : Centre national des Arts; 1-888-991-2787

+++

Mise en lecture au Tremplin

Le bistro de La Nouvelle scène accueille une mise en lecture du nouveau texte d’Andréanne Plouffe, Bittersweet Syntonie, les 12 et 13 décembre, à 19 h 30. « Comédie noire et grinçante », Bittersweet Syntonie traite du « syndrome du sauveur », quand certaines personnes, par extrême empathie, en viennent à s’oublier et à souffrir des maux des autres. Le terme « syntonie » dérive de l’adjectif « syntone », signifiant « être en harmonie avec son environnement ». La moitié du prix du billet (10 $) servira à financer les activités du théâtre Tremplin. La lecture est assurée par Jean-Nicolas Masson. La représentation du 13 décembre sera précédée d’un 5 à 7 informel où le public pourra rencontrer Lionel Lehouillier, récemment nommé directeur artistique du Tremplin.

Billets : theatre-tremplin.simpletix.com et à la porte

+++

Auditions « latinas » au Trillium

Pour sa prochaine création, PANAMA, le théâtre Trillium se lance à la recherche de comédien(ne)s de tous âges, issus des communautés latino-américaines. Il s’agit d’un contrat professionnel rémunéré. Les auditions se tiendront à La Nouvelle Scène les 11 (de 10 h à 17 h) et 12 (de 10 h à 21 h) décembre. Aucune expérience ni préparation n’est requise : il suffira de lire des extraits de « témoignages recueillis sur le terrain » par Marie-Ève Fontaine et Jonathan Lorange, les créateurs de PANAMA. Les auditions seront dirigées par les metteurs en scène du projet, Pierre Antoine Lafon Simard et Guillaume Saindon. Les répétitions – un investissement de 110 heures environ – se dérouleront entre janvier et mars 2020. Les représentations auront lieu du 1er au 4 avril. PANAMA se penche sur l’ex-dictateur Manuel Noriega et l’intervention militaire américaine au Panama en 1989, afin de « réfléchir sur les effets des politiques internationales américaines sur nos sociétés ».

+++

Autumn Knight

Autumn Knight : l’inversion de Documents

L’artiste new-yorkaise Autumn Knight vient présenter Documents à la Cour des arts (studio Courtroom ; 2, avenue Daly) d’Ottawa, le jeudi 12 décembre à 20 h. Cette performance axée sur la parole, fera écho à ce lieu d’Ottawa qui, dans le passé, servit aux audiences judiciaires. Il s’agit de la dernière présentation d’une série de trois événements organisés en décembre par l’Espace projet Nœud. Chacun témoignait à sa façon « de la gravité des énoncés vocaux, des règles du langage et du langage de la jurisprudence ». L’entrée est libre. Une réception suivra la prestation. « Documents se sert du dialogue, de la gestuelle et de la voix de l’artiste et de son public pour dévoiler les structures du pouvoir et les critiquer », lit-on. Cette performance consiste en une lecture de documents servant à authentifier la citoyenneté... mais la répartition des tâches entre l’artiste et son auditoire finit par se confondre.

Renseignements : courdesarts.ca ; 613-765-5555

+++

Le Yves Lambert trio

Se laisser tenter par Yves Lambert

Le Yves Lambert trio débarque à la salle Jean-Despréz en mode « conte », le vendredi 13 décembre à 20 h. Le trio trad promet un spectacle festif où s’entremêlent « une expérience musicale suave » et un récit explorant les tentations du quotidien. Yves Lambert et ses complices – Olivier Rondeau et Tommy Gauthier – « partagent sur scène la tentation d’une belle folie », en jonglant avec des thèmes universels...et contemporains, la condition humaine n’ayant pas d’âge particulier.

Billets : ovation.qc.ca ; 819-243-8000 ; 819-595-7455